© Illustration

Les pluies de début août n’ont pas compensé le déficit cumulé depuis septembre dernier, qui atteint près de 50 % par rapport à la moyenne sur le littoral.

Selon les services préfectoraux, si les récentes précipitations ont permis de restaurer une humidité des sols normale pour la saison, les fortes chaleurs de la deuxième semaine d’août ont donné lieu à une augmentation des consommations d’eau. Les prévisions météorologiques annoncent un temps chaud et sec jusqu’à la fin du mois.

Les débits des cours d’eau sont globalement stabilisés sur l’est du département qui a plus bénéficié des dernières pluies, mais accusent une baisse notable sur l’ouest.

Ainsi, conformément à la proposition du comité sécheresse, le niveau des restrictions d’usage de l’eau défini est maintenu pour le moment. Les secteurs où la situation reste préoccupante (Lergue, affluents de l’Orb, partie héraultaise du bassin versant de l’Aude) font l’objet d’un suivi renforcé des indicateurs hydrologiques et d’une intensification du contrôle du respect des mesures de restriction des usages de l’eau en vigueur.

Renforcée sur les affluents de l’Orb, ainsi que les secteurs Cesse, Argent Double, Aude aval et canal du Midi

– Interdiction 24h/24h : d’arroser les terrains de sports, golfs, jardins, pelouses et espaces verts publics et privés, jardins d’agrément, de laver les voiries, de faire fonctionner les douches de plage, de remplir les étangs et plans d’eau de loisir à usage personnel, de vidanger les plans d’eau de toute nature dans les cours d’eau, de réaliser certains travaux sur station d’épuration ;

– Interdiction de 8h à 20h : d’arroser les jardins potagers ;

– Interdiction de 11h à 20h : d’arroser les cultures agricoles (sauf micro-irrigation, goutte à goutte et cultures hors-sol, productions dépendantes et fragiles, certaines ASA) ;

– Mise en œuvre des dispositifs spécifiques prévus en cas de sécheresse dans le cadre de leur autorisation pour : le fonctionnement des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE), les prélèvements sur le canal du midi, et les associations hydrauliques agricoles (ASA).

Restrictions correspondant au niveau d’alerte sur le Vidourle, les bassins Lez-Mosson et étangs de l’Or

– Interdiction 24h/24h : de remplir des piscines privées, laver des véhicules en dehors des stations professionnelles, de faire fonctionner des bornes et fontaines en circuit ouvert ;

– Interdiction de 8h à 20h : d’arroser des terrains de sports, des golfs, des jardins, des pelouses et espaces verts publics et privés, des jardins potagers ou d’agrément ;

– Mise en œuvre des dispositifs spécifiques, prévus en cas de sécheresse pour : le fonctionnement des ICPE, des stations d’épuration, des plans d’eau, des activités économiques, commerciales et industrielles, et les associations hydrauliques agricoles (ASA) etc.

Partager l'article :