Montpellier : Inquiets, les parents d'élèves de l'école Prokofiev tirent la sonnette d'alarme (© CDS)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

En ce mardi 6 juillet, c’est une année scolaire hors norme qui s’achève. Mais le contexte sanitaire n’est pas le seul à avoir perturbé les conditions d’apprentissage des écoliers montpelliérains.

Il y a un an je relayais le cri d’alerte des parents au sujet des écoles-cocottes en me rendant devant l’une d’entre elles. Un an après, force est de constater que rien n’a changé.

Comme chaque année, ce mois de juin a été marqué par des chaleurs quasi-caniculaires. Et comme chaque année les enfants ont du subir des températures extrêmes au sein de leurs écoles. Des températures de plus de 30 degrés ont été relevées dans de trop nombreuses classes, avec par exemple 36 degrés atteints au sein de l’école Balard de la Mosson !

Comment peut on imaginer que les dizaines d’enfants rassemblés dans des classes sans ventilation puissent apprendre dans de telles conditions ?

Les bâtiments scolaires n’ont pas été conçus pour tenir compte du réchauffement climatique. Et on ne voit rien venir coté Mairie de Montpellier quant a des engagements formels sur les bâtiments a venir tenant compte de notre situation géographique ni des conditions climatiques actuelles ! Sans parler de la végétalisation des cours d’écoles, dont on entend beaucoup parler mais dont l’ombre et la fraîcheur se font encore attendre !

Il est urgent de faire un diagnostic de toutes les écoles et d’imaginer pour chacune d’elles les solutions a mettre en place pour que les fins d’années ne deviennent plus des calvaires pour les enfants.

Le chantier est énorme, mais nos enfants le méritent

Alenka Doulain
Conseillère de Montpellier // Mouvement Nous Sommes

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Covid-19 : Déclenchement du plan blanc dans les établissements de santé d’Occitanie

Face à la reprise de l’épidémie, l’Agence régionale de santé (ARS) a décidé de demander aux établissements de santé publics et privés  de déclencher leur plan blanc, un dispositif exceptionnel...

Covid-19 : L’hôpital en tension en Occitanie

L’ensemble des indicateurs continue de progresser très fortement en Occitanie avec un taux d’incidence moyen supérieur à 420/100 000 habitants. Selon les services de l’Agence Régionale de Santé (ARS), les...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES