© JPV
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Le candidat aux élections départementales choisi par le maire de Montpellier sur le canton 17, annonçait ce matin dans la presse locale l’ouverture en septembre 2022, d’un collège à Port Marianne attendu depuis 7 ans… « si tout va bien ».

Les candidats de la gauche rassemblée Virginie Rozière et Serge Martin y voient une nouvelle diversion et souhaitent formuler des engagements clairs plutôt que des promesses en l’air.

Montpellier en commun rappelle que les collèges Croix d’argent, Aiguerelles et Joffre souffrent depuis des années d’un manque cruel d’investissement et sont en sureffectif chronique. A l’heure actuelle aucune délibération du Conseil départemental ne prévoit la construction d’un équipement scolaire pérenne sur le canton alors que depuis 7 ans les enfants de la Pompignane, du Millénaire, de la Lironde et de port Marianne réclament la construction d’un collège à l’EST de la ville pouvant ainsi soulager les collèges précités.

« Ces atermoiements des candidats de la majorité départementale concernant la construction d’équipements scolaires de proximité sont irresponsables. Cette situation ubuesque pour la construction du collège de Port Marianne perdure depuis des années. » dénonce la conseillère régionale et ancienne eurodéputée du sud-ouest Virginie Rozière.

« L’ensemble des conseillers départementaux sortants et de la majorité sortante sont comptables de cet échec surtout lorsqu’ils ont le culot de prétendre être « fiers » de la situation. Les fausses promesses doivent cesser, les parents d’élèves nous font part de leur lassitude et de leur colère face à l’inaction du département » souligne Serge Martin, qui vit à quelques pas du terrain prévu pour la construction et rencontre les parents d’élèves chaque jour.

« L’arlésienne qu’est en train de devenir la construction du Collège de Port Marianne doit prendre fin, cela fait 7 ans que nous le réclamons. Le collège doit être construit et la carte scolaire redessinée pour permettre à chaque enfant d’aller au collège au plus proche de chez lui. » ajoute Virginie Rozière.

« Il est inadmissible que les collégiens aient jusqu’à 1h de transport par jour pour aller étudier alors qu’ils peuvent avoir des équipements de proximité, sécurisant leurs parents et favorisant la concentration sur l’essentiel : leurs études et leur qualité de vie » conclut le militant socialiste Serge Martin.

Montpellier en Commun
Serge Martin & Virginie Rozière

 

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Cathy Prost - septembre 2021 (©JPV)

[VIDEO] Qui veut d’un stade à Pérols ? Cathy Prost demande une consultation citoyenne

« Il y aura un nouveau stade, » une des promesses de campagne de « Montpellier Unie » l’accroche publicitaire de la liste de Michaël Delafosse pour les dernières Municipales. Aujourd’hui, la construction de...

Montpellier : Suivez le Conseil de Métropole du 28 septembre, en direct

79 affaires sont à l’ordre du jour du Conseil de Métropole La séance peut être suivie en direct, à partir de 8h30. VOIR AUSSI : Montpellier : Conseil de Métropole...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES