Eric Puglisi, Bruno Roudil, Brigitte Roussel-Galiana et Laurence Monique Rose Sault (© AM)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

[VIDEO] Tout sourire, l’emblématique colistière de Philippe Saurel, Brigitte Roussel-Galiana, accompagné de Bruno Roudil et ses suppléants, Laurence Monique Rose Sault et Éric Puglisi se présentent sur le canton Montpellier-5 : « le terrain qu’on est en train de labourer est fertile, des gens se déplaceront pour nous ».

Dans le duo « Sans étiquette » (DVG), Brigitte Roussel-Galiana est sans concessions sur la conseillère sortante et ancienne colistière municipale, Maud Bodkin, « son bilan laisse à désirer, je ne lui ai rien vu faire de concret au Département, elle a fait le service de Philippe Saurel, mais n’a pas fait le travail pour lequel elle a été élue ».

Et Bruno Roudil de préciser, « l’inconvénient des binômes qu’avait faits Philippe Saurel, c’est que ceux-ci n’ont jamais eu de champ d’action. Ils ont été sous tutelle. On a des idées, on a des projets, on a des convictions et on veut les exprimer librement. Avec nous, ce sera deux conseillers départementaux libres, sans tutelle ».

Bien implantés dans le canton, les deux candidats en sont presque persuadés, « la campagne se fait sur nos deux noms, parmi les commerçants et les artisans, ceux-ci sont enchantés et ravis, ils applaudissent à notre candidature. Nous avons la chance d’avoir à nos côtés, Laurence Monique Rose Sault et Eric Puglisi, qui seront nos relais pour faire remonter les attentes des habitants du canton ».

Priorité à l’apprentissage

Pour les élections départementales, les deux candidats souhaitent faire de l’éducation, la priorité de leurs mandats, par le biais de l’apprentissage, mais aussi soutenir l’écologie incitative, renforcer la sécurité et l’accès aux soins et promouvoir culture et traditions.

Sur l’apprentissage, Brigitte Roussel-Galiana précise « il ne faut pas laisser les jeunes en souffrance, je suis meilleur ouvrier de France et je suis pour l’artisanat, un jeune qui arrive bon an mal an à passer son brevet et qui ne veut pas continuer, il faut que les Chambres de Métiers et de l’Artisanat et le Département de l’Hérault, proposent sur deux jours, sous forme d’un salon au Corum, pour accompagner les jeunes […] Un CAP c’est quelque chose qui vous met en ordre de marche, ça vous fait rentrer dans la vie active. […] Je préfère mieux qu’on donne des valeurs à un jeune, qu’on lui apprenne un métier, tout en le rémunérant, plutôt que juste lui donner des sous ».

Soutenir les Cultures de l’Hérault

« Je suis pour la Culture de l’Hérault, la pêche, la chasse et les traditions », complète la candidate. « Nous avions mis en place le Taureau d’O, j’ai connu aux Arceaux, l’époque où on y jouait au Tambourin, maintenant le Maire veut enlever le parking et y mettre des arbres, moi j’aurai aimé que ce parking, pourquoi pas, serve une fois par semaine aux activités sportives, qu’on remette de la Culture dans Montpellier, renchérit Bruno Roudil. Sans exclusivité, Eric Puglisi propose aussi que le Département accompagne la création d’un grand Festival à Montpellier, en partenariat avec les associations, et pourquoi pas sur le thème du Rock.

Sur la question du sport, et plus particulièrement du handisport, Bruno Roudil souhaite que le Département se mobilise pour accueillir sur son sol, pour les Jeux Olympique de 2024, une épreuve olympique de handisport.

Sur leur positionnement dans une future assemblée départementale à la couleur incertaine, l’ancienne adjointe est très claire au nom du duo, « nous voterons tout ce qui est positif, nous ferons des propositions, si nous votons les choses positives, on demandera à ce qu’on étudie nos propositions ». Si le Département bascule à l’extrême droite, l’ancienne élue est claire, « nous aurions tous les quatre des problèmes de conscience ».

Les 20 et 27 juin prochain, le duo et ses suppléants Mme Laurence Monique Rose Sault et M. Eric Puglisi, affronteront, Mme Marine Anjo et M. Ambroise Belin (LR) (suppléants Mme Cassandra Gaven et M. Jean-René Villani), Mme Zita Chelvi-Sandin et M. Sébastien Christol (EELV/PS/PCF/PRG/GE) (suppléants Mme Louise Robert et M. Sébastien Schnerider), Mme  Marine Morvant et M. William Amblard (RN) (suppléants Mme Ginette Eyrolles et M. Gilbert Ambrosi) et Mme Frédéric Arene et M. Maud Bodkin (suppléants Mme Vincent Gérard Henri Dufour et M. Éliane Savat), Mme Nora Ounnas-Leroy et M. Jean-Paul Bideau suppléants Mme Pascale Bouquet et M. Olivier Jung) et Mme M’Barka Boualleg et M. Julien Colet (EELV/LFI/Génération.s/Ensemble/PG/GDS) (suppléants Mme Laurence Boutinot et M. Antoine Bertrand).

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Frontignan : 24e Festival International du Roman Noir, à découvrir du 10 au 12 septembre

Au programme du célèbre rendez-vous frontignanais, des villes et des champs… et toutes les géographies du roman noir Trente auteurs sont au rendez-vous de cette célébration littéraire de Frontignan et...

Hérault, Départementales 2021 : François Moreaux, Gwenaëlle Guerlavais, Bruno Chichignoud, Florence Volaire (©JPV)

[VIDEO] Canton de Saint-Gély-du-Fesc, le meeting : « Si on réussit, ça va secouer le cocotier ! » Bruno Chichignoud, candidat EELV

Ils avaient la volonté de débattre, et d’échanger avec les « fameux » candidats Lopez-Cristol, dits candidats LR-PS. Mais aucun d’eux selon les organisateurs n’a répondu favorablement, et le débat public s’est...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.