© Illustration
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Malgré, les épisodes pluvieux et les températures fraîches de la première quinzaine de mai, la situation hydrologique reste fragile dans l’Hérault, notamment sur les plaines littorales.

Conformément à la proposition du comité sécheresse, l’intégralité du département de l’Hérault reste maintenue en vigilance et une gestion économe de l’eau reste vivement conseillée.

En pratique, les réserves d’eaux souterraines n’ont que modérément bénéficié des précipitations et les niveaux ont peu évolué, avec une tendance à la baisse qui se confirme pour plus de 70% des nappes.

En parallèle, les débits des cours d’eau,assez bas fin avril, ont pu bénéficier des pluies, avant les chauds et secs mois estivaux.Le prochain point de situation aura lieu mi-juin.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram