Education priorité absolue de la Ville de Montpellier ©Christophe Ruiz
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Michaël Delafosse, le Maire de Montpellier, et Fanny Dombre-Coste, première adjointe, étaient jeudi matin, à l’école Voltaire, dans le quartier Croix d’Argent, pour faire un point sur la politique de la ville en matière d’éducation.

« L’éducation est la priorité absolue de ce mandat, » objectif confirmé avec force par Michaël Delafosse. Le professeur d’Histoire le sait bien, l’avenir et l’équilibre d’une société dépendent de sa capacité à transmettre les savoirs. Certes, « l’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde, » disait Nelson Mandela. Mais la question se pose : qui veut vraiment changer le monde ? Les pires sont peut-être, ceux qui font semblant de vouloir le changer. « Des sachants » qui savent qu’il y a des armes que l’on ne met pas entre toutes les mains. Il est plus facile de combattre des décrocheurs devenus délinquants que des idées nouvelles.

À Montpellier, rendez-vous est pris avec normalement le véritable réformateur d’un destin montpelliérain : « nous reviendrons à la rentrée pour parler de ce que nous allons encore faire, avec plein de projets pour conforter cette noble mission » lâche dans un sourire le premier magistrat de la commune. Tout en soulignant que déjà des mesures importantes ont été réalisées. Michaël Delafosse sait la vigilance qui doit être apportée à « un débat éducatif qui n’est plus très présent en France, » car explique-t-il : « il nous renvoie à comment notre pays favorise la réussite, de tous ses enfants. »

Attaché à l’égalité, le soutien scolaire en fait partie : « nous le faisons parce qu’il y a des familles qui n’ont pas les moyens, et il y a d’autres qui payent pour faire réussir leurs enfants dans des structures privées. » Dans cette présentation des actions réalisées « en l’espace de 10 mois, » et de projets à venir au service de la réussite de tous les enfants, le choix politique reste clair : « nous, on veut être là, c’est la mise en oeuvre de notre promesse. Et maintenant, il y a le soutien scolaire public, libre, laïque et gratuit. »

« Nous en récolterons les fruits par la réussite des enfants. » Michaël Delafosse

Autre mesure : la hausse de la dotation scolaire de 20%, pour donner plus de moyens aux écoles et aux enseignants. Une dotation de fournitures scolaires qui passe de 40.5€ par enfant à 50€ en 2021. Ainsi, Plus de
1,1 M€ sont désormais consacrés par la Ville à cette dotation.

Côté numérique et nouvelle technologie pour adapter la pédagogie aux temps modernes, 994 classes au total seront équipées de vidéoprojecteurs. À ce jour, 22 écoles élémentaires sont totalement équipées, et d’ici la mi-juillet, 653 classes élémentaires auront leurs vidéoprojecteurs. Et début 2022, il en sera de même pour 341 classes maternelles.

Sécurité : 2021, 500 élèves de CM2 seront formés dans le cadre du programme « Savoir rouler à vélo », un projet porté par l’association « le bonheur à Vélo. » À venir, la création de pédibus et vélobus, c’est-à-dire encadrer un groupe d’enfants qui marchent ou pédalent en direction de l’école, sur un trajet balisé, avec des arrêts dédiés et des horaires à respecter. Dans cet esprit, un premier projet est à l’étude, et un appel à candidatures va être lancé auprès des parents d’élèves pour proposer cet accompagnement. Autre expérience, déjà en cours depuis le 26 avril : les agents de protection de l’école, un nouveau dispositif pour renforcer la sécurité, pendant les entrées et sorties des écoles de Montpellier.

Pour Fanny Dombre-Coste, « l’éducation est un engagement permanent » et le projet de la municipalité du mois de juin : « Montpellier École 2030 » souhaite intégrer l’ensemble des acteurs éducatifs autour d’une école ambitieuse. La première adjointe précise : « Nous allons lancer un travail inédit , nous allons co-construire l’école de demain. » Concrètement : des ateliers et webinaires seront organisés en juin et en septembre autour des thèmes de « l’école accueillante, de l’école au cœur du quartier, de l’école engagée dans la transition. » Ces travaux viendront nourrir la réflexion dans le cadre du futur « Projet Educatif Territorial » qui sera signé à la rentrée 2022.

Pour Michaël Delafosse : « les familles peuvent avoir confiance, les moyens sont là, le professionnalisme est là, » et confiant dans l’avenir il ajoute : « nous en récolterons les fruits par la réussite des enfants. »

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Cathy Prost - septembre 2021 (©JPV)

[VIDEO] Qui veut d’un stade à Pérols ? Cathy Prost demande une consultation citoyenne

« Il y aura un nouveau stade, » une des promesses de campagne de « Montpellier Unie » l’accroche publicitaire de la liste de Michaël Delafosse pour les dernières Municipales. Aujourd’hui, la construction de...

Montpellier : Suivez le Conseil de Métropole du 28 septembre, en direct

79 affaires sont à l’ordre du jour du Conseil de Métropole La séance peut être suivie en direct, à partir de 8h30. VOIR AUSSI : Montpellier : Conseil de Métropole...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES