Frankenstein ou le monstrueux theatre anatomique des Walton (© Le Cœur à Barbe)

Les 11 et 12 mai prochain, la Ville accueillera la compagnie montpelliéraine « Le Cœur à Barbe » en résidence de création, autour de la genèse d’un « monstre » légendaire : Frankenstein.

En pratique, « Le Cœur à Barbe » investira la salle Maria Callas pour finaliser la création de leur conférence théâtralisée  « Frankenstein, le monstre et Mary Shelley » et la reprise prochaine de leur spectacle « Frankenstein ou le  monstrueux théâtre anatomique des Walton ».

Sur scène, deux comédiens conférenciers donnent, notamment, aux spectateurs des éléments biographiques sur l’autrice et ses amis.

À travers ses spectacles, « Le Cœur à Barbe » réinvente le mythe de Frankenstein en proposant un théâtre anatomique où se croisent nouvelles technologies et « freak show » (spectacle de monstre).

Pour Sébastien Lagord, « notre spectacle a été créé à la manière de Victor Frankenstein créant le monstre avec différents matériaux  : il rassemble des extraits de Frankenstein ou le Prométhée moderne, des passages de la vie de son autrice  Mary Shelley, des anecdotes tirées du contexte historique scientifique et artistique du 19e siècle, et notre  propre culture cinématographique et théâtrale ».

Partager l'article :