Montpellier : Profanation de la plaque à la mémoire de Ronan Pointeau

Rassemblement lors du dévoilement de la plaque Ronan Pointeau Brigadier-Chef (CR)

La plaque à la mémoire du soldat Ronan Pointeau, mort au Mali, a été selon un communiqué de presse de la ville de Montpellier profanée une nouvelle fois. 

Qui était Ronan Pointeau ? Un jeune militaire français, membre du 1er régiment des Spahis. Il avait passé toute son enfance dans l’Hérault. Il venait de fêter ses 24 ans. Il était engagé au Mali depuis le mois d’octobre 2019, et il avait été tué lors d’une opération le samedi 2 novembre 2019, dans la région de Ménaka.

Michaël Delafosse porte plainte contre X pour profanation

À Montpellier,  cette plaque honore sa mémoire. Face à cet acte qu’il qualifie « d’odieux »  Michaël Delafosse maire de la Ville a décidé de « porter plainte contre X pour profanation d’une plaque commémorant la mémoire d’un soldat mort pour la France. »

La mairie annonce qu’une nouvelle plaque sera posée dans les plus brefs délais, et renouvelle son soutien à la famille, et aux proches de Ronan Pointeau. Cette atteinte au souvenir d’un soldat français mort pour la patrie survient, alors que la France a rendu hommage aux huit victimes décédées au Niger le dimanche 9 août, dont six Français.