© Illustration
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Alors que 100 000 Gardois habitent au contact direct de la forêt ou de zones naturelles combustibles, combien s’occupent de leur obligation légale de débroussaillement ?

En pratique, le débroussaillement consiste notamment à diminuer la masse de combustible présente dans la zone de 50 mètres autour des constructions. Près de 43 % de la population du Gard est soumise à l’obligation légale de débroussaillement.

Le débroussaillement permet également aux pompiers d’intervenir en sécurité et de libérer des moyens de lutte pour stopper la progression d’un feu.

Des contrôles de la bonne réalisation du débroussaillement par les communes et par les services de l’État sont en cours.

La non-réalisation de cette action de prévention individuelle et collective est sanctionnable d’une amende de 30€/m² non débroussaillé.

Les mairies peuvent également engager des travaux d’office aux frais des propriétaires.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Covid-19 : Gabriel Attal en visite dans l’Hérault pour défendre la politique du gouvernement

L’Hérault est sévèrement touché par la reprise épidémique (quatrième de France), avec un taux d’incidence de 525 cas pour 100 000 habitants. Alors que la France vient de franchir le...

Cinéma en plein-air : Un mois d’août à Saint-Quentin-la-Poterie

Cet été, les Toiles du Sud et l’Office Culturel proposent quatre projections de films à découvrir en plein air. Le rendez-vous est fixé au Parc Chabrier, près de la place...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES