© Illustration

Chaque année, un dispositif de surveillance renforcée  est mis en œuvre par les autorités sanitaires et leurs partenaires du 1er mai au 30  novembre.

En pratique, le moustique tigre est implanté et actif depuis plusieurs années dans l’ensemble des départements de la région Occitanie. Pendant sa période d’activité  en métropole, l’objectif  est à la fois de limiter leur prolifération et de prévenir le risque de transmission des virus  dont ils peuvent être le vecteur (chikungunya, dengue ou zika).

Le dispositif de surveillance renforcée repose sur : 

  • Une surveillance renforcée des populations de moustiques (surveillance entomologique).
  • Une sensibilisation des personnes résidant dans les zones où ces moustiques sont présents et actifs.  La lutte contre ces moustiques et leurs larves constitue l’un des principaux moyens d’éviter la transmission de virus.
  • Le dispositif de surveillance renforcée implique aussi une surveillance médicale renforcée des cas humains des maladies que ce moustique peut véhiculer :  chikungunya, dengue et Zika (surveillance épidémiologique).

Partager l'article :

À LA UNE
Le Mouvement 2018-2021

[VIDEO] « Né pour être sincère, mort pour rester sincère… »

Le Mouvement, 2018 – 2021 « Né pour être sincère, mort pour rester sincère… »

Frontignan : découvrez les premiers évènements de la 25e édition du Festival International du Roman Noir

Les premiers évènements de la 25e édition du Festival International du Roman Noir / FIRN débuteront en janvier prochain. En 2022, le Festival International du Roman Noir / FIRN  fêtera...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS