© Illustration
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Le 25 février dernier, le Conseil National de l’Hydrogène a été installé à Albi.

Un peu moins de deux ans après l’adoption du Plan régional pour le développement de l’hydrogène vert doté de 150 M€, plus de 93 millions d’euros ont déjà été engagés par la Région Occitanie. Une chose est sûre la Région mise beaucoup sur l’hydrogène « vert » ?

Bilan d’une fin de mandat, sous le signe de l’hydrogène

Sur le territoire régional, plusieurs projets emblématiques sont en train de voir le jour, par le biais du projet HyPort (dont l’AREC est actionnaire à hauteur de 49%), l’aéroport de Toulouse Blagnac devrait inaugurer fin 2021 sa première unité de production d’hydrogène qui devrait alimenter 180 véhicules légers et 7 bus. Par la suite, une opération identique devrait être menée à l’aéroport de Tarbes-Lourdes-Pyrénées.

La Région a validé une première commande de 52 M€ pour trois rames qui seront expérimentées sur la ligne Toulouse-Montréjeau-Luchon. C’est à Tarbes que le groupe Alstom, constructeur de ces nouveaux trains, les développe et les teste. Enfin, 6 M€ ont été mobilisés pour le développement d’un technocampus Hydrogène à Francazal, celui-ci devrait voir le jour en 2024.

Enfin des études ont été lancées pour équiper les ports de Sète d’une pile à quai hydrogène et de Port-la-Nouvelle par une drague aspiratrice hybride à hydrogène.

Corridor H2 devrait se déployer, d’ici fin 2023, en Occitanie

L’objectif régional est de déployer 2 unités de production d’hydrogène à partir d’énergie renouvelable, 8 stations de distribution d’hydrogène ainsi que 40 camions à propulsion hydrogène, 62 remorques/unités frigorifiques pour camions et 15 autocars H2 interurbains régionaux (rétrofit).

Dans le cadre de l’appel à projets MIE (Mécanisme pour l’Interconnexion en Europe) transport de l’Union européenne, la Région va bénéficier d’une subvention de 14,5 M€, venant s’ajouter à un prêt octroyé par la Banque Européenne d’Investissement de 40 M€.

À l’occasion de la Commission Permanente du 16 avril dernier, la Région a ainsi voté la mise en place de deux dispositifs destinés à sélectionner les entreprises qui seront les acteurs du projet :

  • Un appel à projets concernant les fournisseurs d’hydrogène qui vise à sélectionner et soutenir les acteurs qui s’engageront dans le déploiement d’infrastructures pour produire, conditionner, transporter et distribuer de l’hydrogène aux futurs usagers, en utilisant des technologies à faible émission de gaz à effet de serre.
  • Un appel à manifestation d’intérêt à destination des acteurs du transport de marchandises et de produits frais souhaitant réduire leur impact carbone, bénéficier d’un accompagnement dans la sélection de solutions de transport à l’hydrogène (camions, remorques, unités frigorifiques fonctionnant à l’hydrogène) ainsi que d’un soutien financier pour en acquérir.
    .

Le 4 mai prochain, l’agence régionale AD’OCC organisera un webinaire d’information à 16h pour préciser l’ensemble du projet et expliquer comment se porter candidat : Webinaire d’information Corridor H2 et ses dispositifs le 4 mai à 16h.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Covid-19 : Gabriel Attal en visite dans l’Hérault pour défendre la politique du gouvernement

L’Hérault est sévèrement touché par la reprise épidémique (quatrième de France), avec un taux d’incidence de 525 cas pour 100 000 habitants. Alors que la France vient de franchir le...

Cinéma en plein-air : Un mois d’août à Saint-Quentin-la-Poterie

Cet été, les Toiles du Sud et l’Office Culturel proposent quatre projections de films à découvrir en plein air. Le rendez-vous est fixé au Parc Chabrier, près de la place...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES