Plus conquérants, Nice a dominé de faibles héraultais.
© Twitter OGC Nice.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Disputé dans des conditions météorologiques estivales, le match de championnat de Ligue 1 entre l’OGC Nice et le Montpellier Sport Club, à Nice, n’avait que peu d’enjeux pour les deux équipes.

Assurées de rester une saison de plus en Ligue 1 avec, dans le même temps, d’infimes chances pour les Héraultais de jouer l’Europe l’an prochain, les deux équipes pouvaient jouer libérés à 200% sous le soleil azuréen. Et à ce petit jeu là, les Niçois, malgré une entame de jeu ratée, ont vite pris la mesure d’Héraultais inoffensifs et par moments, totalement apathiques. Score final 3-1. Logique.

Covid oblige, l’écrin qu’est le stade Allianz Riviera à Nice sonnait creux, sans le moindre supporter en tribunes. Pourtant, au vu de la prestation produite durant la première période par les joueurs locaux, les supporters azuréens ont dû se régaler devant leur écran et/ou accrochés à leur radio. Toujours calmes, soucieux de soigner les passes, les 11 joueurs niçois ont été plus que cohérents dans le jeu. Preuve en est, ils n’ont été pris à défaut qu’une seule fois par Gaëtan Laborde dès la 2e minute de jeu. Servi par un amour de passe décisive de son coéquipier Andy Delort, l’attaquant héraultais a dominé son adversaire niçois pour ouvrir le score. (0/1, 2e minute de jeu.)

Par la suite, les Niçois ne se sont pas énervés. Concentrés. Appliquant à la lettre, le schéma de jeu dicté par leur coach, Adrian Ursea, les aiglons niçois sont très vite revenus dans la partie. Sur une contre-attaque tout en puissance de l’attaquant danois de Nice, Kasper Dolberg, ce dernier envoyait sur une passe décisive magnifique, Hicham Boudaoui qui contournait sans difficulté la sortie hasardeuse du gardien héraultais (1-1, 8e).

Après un début de match sur les chapeaux de roues, le jeu s’est, par la suite, clairement équilibré. Progressivement, abusant de passes précises entre eux, les coéquipiers du remuant Youcef Atal ont installé un faux rythme qui a fait beaucoup de mal aux joueurs montpelliérains. Ces derniers ont bien eu plusieurs occasions de prendre l’avantage au score, dont une tentative de reprise acrobatique par Andy Delort. Mais, le gardien niçois, Walter Benitez, n’a pas vraiment eu à s’employer pour garder le score équilibré, tant les occasions adverses manquaient clairement de précision.

Pire, en moins de 2 minutes, les Niçois ont planté 2 coups de poignards dans le dos de leurs adversaires du jour. D’abord sur un coup franc excentré tiré par Rony Lopes, le jeune défenseur Jean Clair Todibo jaillissait au beau milieu d’une apathique défense héraultaise pour esquiver la sortie hésitante du gardien héraultais et marquer un très beau but (2/1. 39e). Perturbés par ce but, les Héraultais ne se remettaient pas en cause et se replaçaient sans échanger entre eux pour éviter ce genre d’erreur défensive.

Un manque de communication cruel puisque dans la minute suivante, les Niçois inscrivaient un troisième but par Alexis Claude Maurice suite à un centre millimétré de l’intenable Rony Lopes. Ce dernier aurait même pu marquer lui-même, un quatrième but azuréen sur une frappe du pied gauche que Jonas Omlin, jeune gardien héraultais, parvenait difficilement à écarter de son propre but.

Têtes basses, les Héraultais rentraient sans tarder aux vestiaires où leur coach, Michel Der Zakarian, les attendait de pied ferme pour tenter de les remettre dans le match.

Montpellier incapable de faire mieux en 2e mi-temps

Marqués par une fin de première période catastrophique, les Héraultais ont passé la seconde période à subir les nombreuses vagues offensives azuréennes. Excepté la puissante frappe de Junior Sambia à l’heure de jeu, les héraultais n’ont, par la suite, fait que défendre et, heureusement, Jonas Omlin était davantage inspiré en seconde période qu’en première  pour éviter que le match ne tourne au calvaire pour les montpelliérains.

Passablement irrités par l’attitude de ses hommes en ce début de deuxième période, Michel Der Zakarian, volcanique coach de Montpellier procédait simultanément à trois remplacements (Elye Wahi, Joris Chotard et Damien Le Tallec entraient en jeu à la place de Daniel Congré, Jordan Ferri et Stephy Mavididi.). Malgré cette volonté de réorganiser son équipe, le onze Héraultais manquait clairement de peps et d’efficacité pour inquiéter réellement le gardien niçois. (3/1. 82e)

Vraiment pas contrariés par la fébrile défense héraultaise, les Niçois commençaient à réciter leur football. Kasper Dolberg et Pierre Lees-Melou se promenaient dans les 20 derniers mètres héraultais. L’attaquant danois servait une passe en retrait parfaite pour Alexis Claude-Maurice qui tentait une belle frappe du pied gauche. Les Héraultais passaient à nouveau pas très loin d’encaisser un quatrième but. (3-1. 85e) dans une fin de match à sens unique, les Niçois remportaient une belle victoire sur leur pelouse. De quoi faire définitivement oublier à leurs supporters, la défaite 2-0 subie à Dijon, bon dernier du Championnat de France, dimanche dernier.

Réactions d’après-match :

Michel Der Zakarian (Entraîneur, MHSC) :

Adrian Ursea (Entraîneur, OGC Nice) :

Morgan Schneiderlin (Milieu de terrain, MHSC) :

 

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Covid-19 : Gabriel Attal en visite dans l’Hérault pour défendre la politique du gouvernement

L’Hérault est sévèrement touché par la reprise épidémique (quatrième de France), avec un taux d’incidence de 525 cas pour 100 000 habitants. Alors que la France vient de franchir le...

Cinéma en plein-air : Un mois d’août à Saint-Quentin-la-Poterie

Cet été, les Toiles du Sud et l’Office Culturel proposent quatre projections de films à découvrir en plein air. Le rendez-vous est fixé au Parc Chabrier, près de la place...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES