Carole Delga dans l'Hérault à Mudaison après l'épisode du gel ©CDS
Carole Delga dans l'Hérault à Mudaison après l'épisode du gel (©CDS)

[VIDEO] Moins d’une semaine après un gros coup de gel, qui a causé de colossales pertes chez les producteurs de fruits et les vignerons héraultais, Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie était en déplacement tout l’après-midi, dans l’Hérault, aux côtés de Jérôme Despey, Président de la Chambre d’Agriculture de l’Hérault, et Stéphan Rossignol, Maire de la Grande Motte.

Les pieds dans la terre, la Présidente est venue constater elle-même que la situation sur le terrain est extrêmement préoccupante. Tout un pan de l’économie locale est en danger.

« Il faut passer de l’émotion, parfaitement compréhensible aux actions concrètes, » avait annoncé en début de semaine, Jacques Witkowski, lors de sa visite au sein du domaine de l’Engarran près de Montpellier. Moins de cinq jours après cette affirmation du représentant de l’État, la Présidente de Région l’a pris au mot, et souhaitait que cela se sache.

En déplacement cet après-midi à Mudaison, dans l’Hérault, Carole Delga a pris le temps d’écouter le désarroi des arboriculteurs locaux, moins de 10 jours après un coup de gel aussi dévastateur qu’imprévisible.

La situation est catastrophique. « Elle [Carole Delga, ndlr] est là, c’est bien, c’est un fait, mais nous, on est dans une me… hallucinante. On n’a plus rien. On a tout perdu en 5 petites heures à peine », souffle un agriculteur héraultais venu à la rencontre de la Présidente de Région. Même si ce dernier reste légèrement à l’écart de l’attroupement autour de la Présidente, il se réjouit d’entendre parler « d’une première aide concrète de 5 millions d’euros ».  « Cela va aider dans un premier temps, mais là il faut très très vite penser à l’après, au long terme, au travail et à nos récoltes des années à venir. Ces récoltes-là, on ne sait pas comment on va les faire », s’inquiète le jeune homme.

A quelques pas de là, la Présidente écoute attentivement les arboriculteurs propriétaires du terrain visité cet après-midi. « C’est une situation aussi dramatique qu’inédite à laquelle nous sommes confrontés et en premier lieu tous nos arboriculteurs et viticulteurs, déplore Carole Delga qui reconnaît « qu’en Occitanie, aucun des 13 départements n’est épargné. »

« Je suis du territoire des Comminges, moi, à l’origine. Là-bas, il fait plus froid qu’ici. Et pourtant, la situation est aussi dramatique. Les retours que j’ai, font état d’une situation sans précédent et à laquelle la Région, ici comme là-bas, se doit de remédier en aidant les producteurs locaux. » Soucieuse de montrer qu’elle a bien pris la mesure de la situation sur le court, mais surtout le moyen et le long terme, l’ancienne Secrétaire d’État estime qu’il faudra tôt ou tard « repenser sérieusement et améliorer tout le système assurantiel et de toutes les aides pour l’ensemble de nos producteurs locaux, et les courageux vignerons héraultais ». Mais ça, c’est dans un second temps. Pour l’heure, Carole Delga est attendue au Pinet pour rencontrer de jeunes viticulteurs avant un autre déplacement sur le même thème dans le Lot et le Tarn-et-Garonne dès ce lundi 19 avril.

[VIDEO] Interview avec Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée, candidate à sa réélection :

Partager l'article :

À LA UNE
Le Mouvement 2018-2021

[VIDEO] « Né pour être sincère, mort pour rester sincère… »

Le Mouvement, 2018 – 2021 « Né pour être sincère, mort pour rester sincère… »

Frontignan : découvrez les premiers évènements de la 25e édition du Festival International du Roman Noir

Les premiers évènements de la 25e édition du Festival International du Roman Noir / FIRN débuteront en janvier prochain. En 2022, le Festival International du Roman Noir / FIRN  fêtera...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS