Installation mobile (© JCE)

La ville de Montpellier a fait le choix d’expérimenter un nouveau matériel urbain conçu par la Jeune  Chambre Économique locale.

Celui-ci est composé d’une tour à oiseaux et d’un composteur. Le premier spécimen de ce « nichoir composteur » destiné à favoriser la biodiversité urbaine vient d’être installé dans le square Jean Monnet, en centre-ville.

Du côté d’Anthony Gontier, directeur de la commission Le Printemps des  hirondelles de la JCE, à l’origine du projet, on n’est pas peu fier, « les apprentis compagnons ayant travaillé sur les plans de la charpente et du composteur sont intervenus sur leur fabrication via les entreprises qui les emploient, Structure Bois Couverture (Le Crès) et MG  Menuiserie (Montpellier) ». Du côté logistique, c’est « Le  cabinet d’architectes LERN [qui] a assuré la gestion des travaux. L’ensemble des acteurs de notre environnement proche s’est impliqué dans ce projet dont le coût s’élève à 25000 euros. Nos  partenaires locaux – Roxim Promotion, Veolia, Groupama Méditerranée et Studio Essentiel – ont  pris en charge le financement de la partie technique. »

En pratique, la structure imaginée par la JCE de Montpellier est composée d’une tour à oiseaux de 4,5 mètres de haut, pouvant abriter jusqu’à 25 nids et quatre gîtes à chauve-souris. À la base du « nichoir », on peut retrouver un composteur urbain d’une capacité de 1200 litres.

Partager l'article :

À LA UNE
Le Mouvement 2018-2021

[VIDEO] « Né pour être sincère, mort pour rester sincère… »

Le Mouvement, 2018 – 2021 « Né pour être sincère, mort pour rester sincère… »

Frontignan : découvrez les premiers évènements de la 25e édition du Festival International du Roman Noir

Les premiers évènements de la 25e édition du Festival International du Roman Noir / FIRN débuteront en janvier prochain. En 2022, le Festival International du Roman Noir / FIRN  fêtera...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS