© C.Ruiz - Montpellier Méditerranée Métropole

Après un premier déplacement, la cérémonie a enfin pu avoir lieu.

L’événement était double, samedi 13 mars. Tout à la fois inaugurer les travaux de rénovation du mur du Jardin des plantes, classé monument historique et rendre hommage à Baptiste Arlès.

L’inauguration s’est faite en présence de Michaël Delafosse, maire de Montpellier, président de la Métropole, Boris Bellanger, adjoint au maire délégué au quartier centre et au Patrimoine historique, Stéphane Jouault, adjoint au maire et Philippe Augé, Président de l’Université de Montpellier.

Baptiste Arlès, victime du bonapartisme

Baptiste Arlès était ouvrier tanneur né en 1822 à Saint-Affrique (Aveyron), et frappé mortellement par une balle perdue le 17 décembre 1851 en marge des troubles qui agitèrent Montpellier après le brutal coup d’État du « Prince-Président », fossoyeur de la deuxième république, Louis-Napoléon Bonaparte.

Une croix était gravée en sa mémoire sur le mur désormais réhabilité, à l’endroit où prenant le soleil appuyé sur le muret entourant le Jardin des Plantes, il prit une balle perdue, à seulement 29 ans.

Des travaux de rénovation élevés à 194 743,79 €

Le mur qui soutient le Boulevard Henri IV sur 200 mètres ainsi que la rue du Faubourg Saint-Jaumes sur 120 mètres fait l’objet d’une double protection, à la fois classé au titre des monuments historiques et de site inscrit.

C’est l’entreprise Sèle, membre du groupe Aurige, leader français de la restauration des monuments historiques, qui a été retenue le 23 avril 2020,  pour un démarrage de la période de préparation au 15 juin 2020. Les travaux devraient être achevés, début 2021.

Partager l'article :