Jean Castex (© Illustration)

Le Premier ministre tenait, ce jeudi, une conférence de presse, en compagnie de plusieurs ministres du gouvernement.

À partir de samedi, le Pas-de-Calais sera confiné le week-end, de 8 heures à 18 heures, a annoncé, ce jeudi 4 mars, le Premier ministre, Jean Castex.

En parallèle, trois nouveaux départements, les Hautes-Alpes, l’Aisne et l’Aube sont placés sous surveillance renforcée, portant ainsi à 23, le nombre de départements concernés.

Dans ces départements, les grandes surfaces non alimentaires de plus de 10 000 m² seront fermées. Sur place, les préfets seront autorisés à interdire des manifestations sur l’espace public si elles amènent à des rassemblements présentant un risque sanitaire.

Selon le Premier ministre, dans les prochains jours,« le confinement n’est pas impossible mais pas inéluctable ». Affaire à suivre…

Dès le 15 mars, la vaccination en pharmacie sera possible, pour les plus de 50 ans présentant des facteurs de comorbidités. Le décret d’autorisation devrait être publié demain, a annoncé Jean Castex.

En pratique, 800 000 vaccins ont été livrés aux médecins traitants via les pharmacies la semaine dernière, et 750 000 devraient l’être la semaine prochaine.

En parallèle, selon Olivier Véran, des tests salivaires devraient être prochainement distribués dans les crèches, les établissements sanitaires et les Ehpad. Une lettre devrait être envoyée dès demain, à tous les soignants pour les encourager à se faire vacciner.

Selon Jean Castex, d’ici la mi-avril, 10 millions de personnes devraient avoir reçu une première dose, 20 millions d’ici mi-mai et 30 millions d’ici cet été.

Partager l'article :