Carole Delga (© Illustration)

La présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, s’est associée au Syndicat des entreprises artistiques et culturelles (Syndeac) pour demander, dans une déclaration commune au gouvernement, la réouverture des établissements culturels recevant du public, sans distinction.

« Les lieux culturels doivent rouvrir leurs portes, dans la concertation et le respect des lois de la République » affirme-t-elle. Cette déclaration appelle notamment le gouvernement à « rouvrir tous les établissements culturels sans exception et d’annoncer une date de revoyure dans un calendrier raisonnable : musées, salles de cinéma et salles de spectacles doivent être ouverts dans un même tempo », rappelant au passage qu’aucune distinction ne doit être faite entre les différents établissements « qui tous s’engagent à mettre en œuvre des protocoles sanitaires rigoureux, déjà négociés et validés par le Gouvernement ».

La Présidente de Région souligne l’importance du secteur de la Culture en Occitanie, tout comme au niveau national, et rappelle que pour parvenir à l’ouverture effective des établissements culturels, une action commune et coordonnée est nécessaire :

VOIR AUSSI : Occitanie : Job dating pour les jeunes, 450 postes à pourvoir

« La situation du secteur de la Culture est si préoccupante qu’elle ne peut se régler de façon individuelle ou par des coups de communication. Face à cette épidémie, et aux difficultés traversées par tout un secteur, il est nécessaire de travailler collectivement, d’être à l’écoute, afin d’élaborer des solutions adaptées à chaque situation, dans le respect des lois de la République. La Région Occitanie a la volonté de travailler avec les acteurs de la culture, avec les agences régionales de santé, les collectivités locales, pour pouvoir rouvrir des lieux qui accueillent des expositions, ou des spectacles vivants, ainsi que les cinémas, dans le strict respect des protocoles sanitaires à adapter ensemble. Comme tout citoyen(ne) de ce pays, je considère essentielle la culture et j’espère que la ministre saura entendre cet appel que tous, hommes, femmes politiques, professionnels du secteur, collectivités, nous lançons à travers cette déclaration pour permettre au plus grand nombre de retrouver le chemin des lieux culturels ».

Partager l'article :