Coup de jeune sur le PIJ (© Frontignan la Peyrade)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Comme l’explique Georges Moureaux, adjoint délégué à la jeunesse et à l’égalité femmes/hommes, « ces changements sont d’autant plus nécessaires que la crise socio-sanitaire touche les jeunes de plein fouet aggravant la situation individuelle de bon nombre d’entre eux et faisant naître de nouveaux besoins, y compris en termes d’accompagnement. »

En 2019, le point info jeunes (PIJ) a accueilli plus de 450 kifeurs, près de 100 jeunes accompagnés (hors carte kifo), 60 projets individuels et 4 collectifs (regroupant 60 jeunes), financés par le Fonds d’aide aux jeunes/FAJ, à hauteur de 30 000 € (1/3 Ville, 2/3 Département), près de 25 Cap jeune pour 11 000 € financés par le Département et environ 30 jeunes en chantier éducatif.

Parallèlement à l’élargissement de l’offre du service jeunesse aux jeunes, jusqu’à 30 ans, le PIJ a été rénové et réaménagé pour accueillir aux mieux les « jeunes ».

Démarrés début janvier les travaux devraient être terminés début février. Ils consistent, en l’abattement de certaines cloisons, en la création d’une grande salle. Peinture, réfection des sols, électricité… une fois rénové, pour un budget de 15 000 €, ce nouvel espace sera équipé de divers mobiliers et matériels (11 000 €).

En pratique, le service jeunesse reçoit plus de 550 jeunes chaque année, au point info jeunes/PIJ, situé au rez-de-chaussée de la maison Voltaire dans le parc Victor-Hugo, et à l’espace kifo, avenue des Carrières. Chaque jeune âgé de 10 à 30 ans peut être accompagné par le service jeunesse et s’inscrire, pour 5 € annuels, aux dispositifs Kifo.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
À LA UNE

Montpellier : « On veut le retrait pur et simple de la Charte de la Laïcité »

Ils n’étaient que deux à représenter « La Libre Pensée », vendredi 26 février sur le vaste parvis de l’hôtel de ville. Mais ces deux militants associatifs montpelliérains débordent d’arguments contre le...

Montpellier Danger Loi Sécurité Globale 27 fev 2021 ©JPV

[VIDEO] Danger Loi Sécurité Globale, Sophie Mazas : « nous devons absolument soutenir notre démocratie »

Le Collectif Danger Loi Sécurité Globale Montpellier avait organisé une conférence de presse animée sur le parvis de l’opéra Comédie, ce samedi 27 février, pour rappeler toute l’ambiguïté, l’illégitimité et...

ANNONCES - PUB
VIDEO, INTERVIEW, EMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LEGALES