Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Ça, c’était le matin, un mardi de mai 2021 : « Cette femme, qu’elle soit voilée ou non, a toute sa place chez nous. » Élections départementales, le binôme qui se présente dans le canton n°1 de Montpellier recevait dans un premier temps, tout le soutien de Coralie Dubost, députée LaREM de l’Hérault.

Un soutien sans l’ombre d’un doute sur Radio J, la députée de la 3e circonscription de l’Hérault est ferme : « c’est l’un des rares points où je suis en désaccord avec mon parti politique ». Et faisant référence à l’implication de Sara Zemmahi dans la vie locale, elle conclut : « je crois qu’elle a le droit d’avoir des idées et de les porter. »

[VIDEO] Coralie Dubost : « cette femme, qu’elle soit voilée ou non, a toute sa place chez nous »

Plus tôt, le lundi 10 mai Stanislas Guerini, délégué général de La République En Marche et député de Paris indiquait que : « Les valeurs portées par LaREM ne sont pas compatibles avec le port ostentatoire de signes religieux sur un document de campagne électorale. Soit ces candidats changent leur photo, soit LaREM leur retirera leur soutien, » le tout, avec précipitation, dans un retweet de Jordan Bardella Vice-président du Rassemblement National. Un retweet avec citation qui crée peut-être avec subtilité l’adoubement d’une pensée de la droite extrême. Dans la foulée, un autre député en marche de l’Hérault, Nicolas Démoulin retweete son patron Guerini en écrivant : « trop éloigné de l’idée que je me fais de la laïcité. Ce sera sans moi. »

En fin de journée, mardi 11 mai sur RTL, Stanilas Guérini a confirmé que Sara Zemmahi « ne sera pas soutenue par La République en marche. » Une simple affiche de campagne pour les départementales dans l’Hérault, avec la photo d’une suppléante voilée provoque donc une polémique au sein même de LaREM.

« On respecte la loi »

Pour Mahfoud Benali, candidat LaREM dans ce canton n°1 de Montpellier, « ça ne nous a pas posé question, parce qu’on respecte la loi. » Ce marcheur et militant du mouvement d’Emmanuel Macron qui dirige un comité, comme Hélène Qvistgaard, n’envisage pas de laisser tomber Sara Zemmahi.

Le monde merveilleux de twitter

Rien ne va trop vite pour le monde merveilleux de twitter. Valentin Fonteray candidat pour ces départementales et porte-parole de Nous Sommes n’aura pas manqué le va-et-vient numérique du maire de Montpellier Michaël Delafosse qui retweet et like le député en marche M Démoulin, avant de se rétracter. Dans un communiqué le collectif « réaffirme avec force et vigueur son attachement à notre bien commun qu’est la loi de 1905: il s’opposera à ceux qui voudraient la modifier dans un sens ou un autre, et apporte son soutien à Sara Zemmahi qui n’a pas à subir de telles discriminations. »

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : Conseil Municipal du 14 juin, Plan Pauvreté, Territoire Zéro Chômeur et Airbnb…

Ce lundi 14 juin 2021, 66 affaires étaient à l’ordre du jour du Conseil Municipal de Montpellier, réuni en « présentiel ». Que faut-il en retenir ? Au sommaire des...

[VIDÉO] Régionales 2021 : L’Occitanie Populaire à Lunel, « on n’abandonne aucun territoire, aucune ville »

[VIDÉO] Ce dimanche matin, Nathalie Oziol, tête de liste Occitanie Populaire dans l’Hérault, Bruno Gagne colistier lunellois et Charles Menard co-porte-parole régional et tête de liste dans le Gard, organisaient...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES