Le moment était, peut-être, étrangement bien choisi.

Aujourd’hui et sans réelle surprise, le député de Paris, Stanislas Guerini a été élu ce samedi délégué général de La République en marche, en recueillant 82% des suffrages, face au député des Français de l’étranger Joachim Son-Forget.

LIRE AUSSI : [DIRECT] Journée de mobilisation pour les « gilets jaunes », samedi 1er décembre

Stanislas Guerini, ancien socialiste et proche de Dominique Strauss-Kahn, a semblé prendre la mesure de ce mauvais calendrier et a fixé au mouvement présidentiel un objectif direct : « Repartons en campagne ! Pour gagner à nouveau le quotidien des Français. Pour gagner les élections à venir. » Tout un programme …

En réalité, il a plané sur cette élection, comme toujours chez La République En Marche – sans surprise -, un étonnant parfum de déconnexion, alors que la France est en ébullition depuis trois semaines et vire au jaune.