Le MIAM à Sète (© Illustration)

Le MIAM (Musée International des Arts Modestes) de Sète, collabore avec la Fondation Antoine de Galbert et l’INHA (Institut National d’HIstoire de l’Art) et propose une bourse de recherche dans le domaine de l’art modeste, et tout particulièrement sur « l’art commercial du XXe siècle ».

Le contexte de l’art commercial part de la définition que Raymonde Moulin a donnée dans les années 1970. Il se poursuit avec les arts modestes définis par Hervé Di Rosa dans les années 1990, qu’il a appliqués à toutes les formes d’art visuel.

Cette étude pourra être le support de la réalisation d’une exposition.

En pratique, il est entendu que la recherche aboutisse à un texte, un article, un livre, ou encore un catalogue selon l’orientation choisie par les lauréats, dans une échéance fixée avec les institutions partenaires.

Le gagnant de la bourse sera accueilli au MIAM et pourra bénéficier de ressources bibliographiques du musée et de l’artiste Hervé Di Rosa.

Le rapport de la recherche devra être remis en juin 2022. La bourse court sur 12 mois à hauteur de 2 000 euros par mois.

VOIR AUSSI : « One Planet Summit » : Un espoir pour sauver l’humanité de la catastrophe écologique ?

La date limite du dépôt des candidatures est fixée au lundi 22 mars 2021. Les informations sur le dépôt des candidatures est disponible sur la plateforme de l’INHA : https://candidature.inha.fr/.  L’appel des candidatures est international (document en anglais en ligne sur le site de l’INHA).
Le jury de sélection des candidats est composé de : Pour l’INHA : Eric de Chassey, directeur général ; France Nerlich, directrice du Département des études et de la recherche Pour le MIAM : Hervé Di Rosa, Antoine de Galbert, Claude Allemand, Françoise Adamsbaum, Alexandre Girard-Muscagorry
La bourse sera officiellement remise au lauréat ou à la lauréate au moment du Festival de l’histoire de l’art le dimanche 6 juin 2021.

Partager l'article :