Cantine (© Illustration)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Suppression des repas de substitution sans porc  dans les cantines des écoles élémentaires de Béziers par Robert  Ménard : Qui peut avoir de tels sentiments xénophobes pour priver des enfants de manger à leur faim ? C’est indigne !

R Ménard a décidé, à l’occasion d’un changement de prestataire, de supprimer  depuis lundi les menus de substitution sans porc dans les écoles élémentaires de la Ville de Béziers. 4186 élèves qui fréquentent la cantine sont concernés.  Le dispositif supprimé brutalement était en place depuis de nombreuses années, fonctionnait très bien, et ne gênait personne. Désormais les familles de confession juive ou musulmane désirant un repas sans porc sont contraintes de prendre un menu végétarien tous les jours de la semaine, sans œufs ni viande, alors que la précarité explose et que pour de nombreux enfants il s’agit du seul repas équilibré de la journée. Une sorte de punition déguisée, ressentie comme telle par des enfants perturbés qui ont faim.

La Libre Pensée s’oppose à ces pratiques discriminatoires tendant à priver les enfants issus de familles musulmanes et juives de repas équilibrés sans porc, alors même que la restauration scolaire constitue souvent pour eux un apport nutritionnel essentiel. Système institutionnel garantissant les libertés individuelles et les droits fondamentaux des individus, la laïcité n’a jamais eu pour objet de présenter à des enfants des nourritures que leurs familles les habituent à regarder comme impures. Au contraire, notamment dans le cadre scolaire, elle ambitionne d’offrir un cadre émancipateur pour chacun. Or, la discrimination n’a jamais conduit vers cet idéal, mais entretient des blessures profondes. Pour rappel, dès l’instauration de l’Ecole publique laïque, les maires socialistes et républicains avaient instauré des menus pour que TOUS les enfants puissent en profiter, n’hésitant pas dans la tourmente anticléricale de la fin du 19ème siècle à proposer un repas maigre le vendredi.

Cette décision est une provocation de plus du Maire de Béziers dans un climat de stigmatisation impulsé par l’Etat et certains responsables politiques de droite comme de gauche au nom de la lutte contre « le séparatisme » visant les musulmans, portant atteinte à la loi de 1905 par le projet de loi sur « le séparatisme », cautionnant la crèche catholique dans la mairie.  Encouragés à ces fins, le Maire cherche à déporter le débat sur la question de la viande certifiée hallal, ou se moque du monde en présentant les repas végétariens comme repas de substitution ne faisant aucune distinction entre les religions.

La Libre Pensée de Béziers se félicite des premières mobilisations de 30 parents d’élèves de 2 écoles de Béziers, et des prises de position de la FCPE et de SOS racisme. Elle soutiendra et participera à toute action unitaire notamment des parents d’élèves avec leurs associations, des enseignants avec leurs syndicats,  visant à imposer au maire le maintien des choix de menus existant jusqu’en 2020.  Qui peut avoir de tels sentiments xénophobes pour priver des enfants de manger à leur faim ? C’est indigne !

Groupe Libre Pensée de Béziers et environs  Fédération unie de la LP de l’Hérault (34)

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Pierre Soujol, émission Le Rendez-Vous ©JPV

Le Rendez-Vous avec Pierre Soujol : « Il faut construire ensemble un projet de territoire »

[VIDÉO] Un entretien sans filtre avec Pierre Soujol, Maire de Lunel et Président de la Communauté de communes du Pays de Lunel (CCPL). Une analyse de sa campagne victorieuse des...

Montpellier : Top départ pour le Bonheur à Vélo !

Cette semaine, la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) et la vélo-école associative le Bonheur à Vélo organisent une première session de formation au brevet d’Initiateur Mobilité à Vélo...

ANNONCES - PUB
VIDEO, INTERVIEW, EMISSIONS​
LES PLUS LUS

Soutenez Le Mouvement

Montpellier manif 3juin2020

Faire sens, bousculer les repères, et ouvrir des perspectives : tel est le contrat que Le Mouvement, média, libre et indépendant, passe avec chacun de ses lecteurs.