Un chantier d'insertion pour l'aménagement du jardin Richelieu
Un chantier d'insertion pour l'aménagement du jardin Richelieu (© Ville de Sète)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

La Ville de Sète a fait l’acquisition d’un terrain militaire, situé sur le Chemin de Saint Clair pour le transformer en jardin botanique : le jardin Richelieu. Un chantier d’insertion sera donc établi pour sa réalisation.

Ce lieu fera l’objet d’aménagements tels que la construction de murets, d’escaliers, de radiers et de cheminements caladés. Ces travaux seront confiés à l’association Passerelles chantiers, pour la réalisation d’une action de chantier-école d’insertion.

Le chantier commencera le 1er janvier et devrait se terminer le 31 décembre 2021.  Il concerne 12 personnes, jeunes et adultes, répondant aux critères de l’insertion par l’activité économique. Une convention de partenariat a été signée entre la ville de Sète et l’association Passerelles chantiers, pour la mise en œuvre de ce projet.

Des chantiers d’insertion, pour favoriser l’embauche des personnes en difficulté

La ville de Sète a pour objectif de promouvoir l’insertion professionnelle en confiant la réalisation d’une partie des travaux à des citoyens éloignés de l’emploi. Pour favoriser l’embauche, la ville fait régulièrement appel à ces chantiers d’insertion, notamment avec la réfection des calades du parc Simone Veil, ou encore des jardins partagés de l’île de Thau.

En 2019, 26 marchés de travaux ont ainsi appliqué la clause sociale imposée par la ville. Ils ont permis d’embaucher 141 salariés, dont 98 Sétois pour un total de 73.213 heures de travail.

Les confinements ont retardé le lancement des chantiers en 2020, mais ces opérations devraient recommencer pour cette nouvelle année. L’aménagement en cours d’un espace de sports émergent au Barrou, la construction du Centre Commercial et de ses abords à l’Ile de Thau, la salle polyvalente Llense, et le pont de désenclavement du quartier prévoient des clauses sociales.

Ces clauses sociales permettent de mettre en place des heures de travail réservées à l’insertion soit 19.000 heures uniquement sur l’Ile de Thau, et un prévisionnel de 35.000 heures sur le territoire en 2021.

VOIR AUSSI, Sète : La Ville alerte sur de faux agents se faisant passer pour des aides à domicile

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Pierre Soujol, émission Le Rendez-Vous ©JPV

Le Rendez-Vous avec Pierre Soujol : « Il faut construire ensemble un projet de territoire »

[VIDÉO] Un entretien sans filtre avec Pierre Soujol, Maire de Lunel et Président de la Communauté de communes du Pays de Lunel (CCPL). Une analyse de sa campagne victorieuse des...

Montpellier : Top départ pour le Bonheur à Vélo !

Cette semaine, la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) et la vélo-école associative le Bonheur à Vélo organisent une première session de formation au brevet d’Initiateur Mobilité à Vélo...

ANNONCES - PUB
VIDEO, INTERVIEW, EMISSIONS​
LES PLUS LUS

Soutenez Le Mouvement

Montpellier manif 3juin2020

Faire sens, bousculer les repères, et ouvrir des perspectives : tel est le contrat que Le Mouvement, média, libre et indépendant, passe avec chacun de ses lecteurs.