Julien Colet et M’Barka Boualleg (© AM)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

[VIDEO] Le premier tour des élections départementales a été fortement marqué par l’abstention. Devant l’école Frédéric Bazille de Montpellier, M’Barka Boualleg et Julien Colet tenaient un point presse, mercredi en fin de journée, pour « présenter les raisons de cette crise ».

Arrivés en deuxième position avec 19,42%, les candidats du Printemps Héraultais (EELV / LFI / Génération.s / Ensemble / PG / GDS) ont bien l’intention de faire basculer le canton du côté de « l’écologie sociale et populaire ». « Pour lutter contre l’abstention, il faut remettre les citoyens au coeur du Département », explique l’écologiste (EELV) M’Barka Boualleg, « il ne faut pas culpabiliser ou stigmatiser les abstentionnistes, il faut répondre à cette problématique, par le haut, par plus de démocratie ».

« Remettre la Démocratie dans l’assemblée et impliquer les citoyens » – Julien Colet

« Au premier tour, les électeurs ont voté pour le Maire de Montpellier sur le canton, pour faire barrage au Rassemblement national. Dimanche, ils peuvent enfin voter pour faire entrer la démocratie au Département, ils ont le choix », précise la candidate écologiste.

Même son de cloche, du côté de Julien Colet, « l’abstention n’est pas une fatalité, il faut la combattre par le social et par la démocratie, mettre fin à l’habitude socialiste, des promesses non tenues, de l’abandon des classes populaires, et de la confusion, du en même temps de Kléber Mesquida, qui dit à la fois rassembler la Gauche et faire une alliance budgétaire avec Les Républicains ».

« Concrètement, quand nous serons élus, nous remettrons la démocratie partout, en proposant des votations citoyennes sur les projets structurants et fixerons un plan pluriannuel sur les subventions, pour mettre fin au clientélisme, car si le canton est très divers dans ses réalités, le besoin de démocratie le fédère, aujourd’hui nous avons le choix de choisir l’espoir. Et ce choix, c’est le Printemps Héraultais ».

VOIR AUSSI : Départementales 2021 : M’Barka Boualleg et Julien Colet se maintiennent sur le canton 5 de Montpellier

VOIR AUSSI: Départementales 2021 : Julien Colet et M’Barka Boualleg, « le vote utile, c’est le vote Printemps Héraultais »

Pour clôturer l’entre-deux-tours, le binôme réinvite ses adversaires de la majorité municipale à un débat, vendredi 25 juin à 18h30, Place Salengro, « leurs chaises sont déjà réservées s’ils souhaitent venir, pour confronter projet contre projet », précise Julien Colet.

Le 27 juin, le duo et ses suppléants Mme Laurence Boutinot et M. Antoine Bertrand affronteront, Mme Zita Chelvi-Sandin et M. Sébastien Christol (EELV/PS/PCF/PRG/GE) (suppléants Mme Louise Robert et M. Sébastien Schnerider).

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Sète : Végétalisation participative, demandez le guide !

Végétalisation participative : un guide pour accompagner les habitants. Ça se passe à Sète. Débroussailler, nettoyer, planter, ce ne sont pas les seules missions du service Jardins et paysage de...

Variant Omicron : 13 cas suspects en France

13 cas suspects de contamination au variant Omicron de la COVID-19 ont été détectés en France. Selon Gabriel Attal en conférence de presse ce mercredi : « il y a actuellement...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS
Liza Papel & Camen Bruère #LPCB
ANNONCES LÉGALES