© Illustration
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Samedi 5 décembre, partout en France, faisant suite aux 21 et 28 novembre qui ont fait date, des milliers de jeunes, de travailleurs avec les organisations du mouvement ouvrier ont à nouveau bravé le confinement, l’état d’urgence et ses mesures répressives pour demander le « retrait de la loi « sécurité globale ».  

A Montpellier, ce furent 200 manifestants le matin qui ont défilé de la mairie à la gare, puis 500 personnes à un rassemblement. A Sète, 150 personnes ont défilé, de même que 200 à Béziers, réunies devant la bourse du travail. Dans les prises de parole et les cortèges, il y a le refus de cette loi, mais pas seulement : des AED, des enseignants contre Blanquer, des étudiants et des chercheurs contre la LPR, des soutiens pour les victimes de la répression, des gilets jaunes et des citoyens unis contre Macron…

Ceci, alors que la répression a fait rage dans le cortège parisien et que les médias n’ont retenu quasi exclusivement de la manifestation du 28 novembre que des images de violences et de vitrines cassées. De nombreux syndicalistes  ont participé à ces manifestations,  même  en l’absence de consignes des grandes centrales syndicales.

Ces manifestations, alors que nous sommes encore dans le cadre de l’état d’urgence, montrent une chose : les étudiants veulent revenir dans leurs universités, les personnels hospitaliers n’en peuvent plus de la pénurie et des conditions de travail.

Au sommet de l’Etat, engagé dans une fuite en avant autoritaire : c’est la confusion, la panique.  Les manœuvres de réécriture de l’article 24 dans le projet de loi sur le séparatisme ne trompent personne, c’est bien l’exigence du retrait pur et simple du projet de loi « sécurité globale » , avec l’ensemble de ses articles, qui reste à l’ordre du jour.  

C’est pour cela que le CLRR Montpellier appelle à la nécessaire manifestation du 12 décembre à Montpellier.

Il invite dès à présent à y participer massivement les jeunes, salariés, retraités, Gilets Jaunes, militants syndicalistes…

Le CLRR invite tous ceux qui veulent en discuter à leur prochaine réunion qui se tiendra le vendredi 11 décembre à 18h30 salle Louise Michel 16 rue P.Fermaud  Montpellier (venir avec masques).

Comité de Résistance et Reconquête des acquis de 36/45 de Montpellier

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Montpellier Patient Covid en réanimation ©JPV

COVID19 : Déclenchement du plan blanc, dans les établissements de santé d’Occitanie

Face à la dégradation très rapide des indicateurs épidémiques, sans précédent depuis le début de la pandémie, l’Agence régionale de santé a demandé aux établissements de santé publics et privés...

Montpellier : une application pour découvrir les œuvres inspirées par l’Antiquité gréco-romaine

Le musée Fabre a décidé de lancer une application numérique en ligne « Voyage en méditerranée antique : la visite dont vous êtes le héros !«  Le jeu numérique interactif accessible...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS
Liza Papel & Camen Bruère #LPCB
ANNONCES LÉGALES