Montpellier-web-commercants
Covid-19 : Fermeture de 17 établissements situés au Cap d'Agde (CR Gendarmerie de l'Hérault)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Le CHU de Montpellier et le laboratoire Sys2diag (CNRS/Alcen) confirment l’efficacité du test salivaire EasyCOV en situation de dépistage.

VOIR AUSSI : Montpellier : 182 demandes de remboursement de frais d’inscription à l’Université Paul Valéry

Ce rapide test salivaire confirme son efficacité (86% de sensibilité), pour détecter le virus de la Covid-19. Ces tests s’avèrent efficaces, autant pour les personnes symptomatiques qu’asymptomatiques.

L’étude clinique a été menée sur 488 sujets recrutés au CHU de Montpellier. Un sous-groupe de 443 personnes a été testé au centre de dépistage. Pour ces personnes, un prélèvement nasopharyngé et un auto-prélèvement salivaire ont été réalisés en même temps, puis testés à l’aveugle avec deux méthodes RT-PCR : l’une sur l’échantillon nasopharyngé, l’autre avec le test EasyCOV.

Terminés, les tests nasopharyngés ? 

Chez ces 443 personnes, symptomatiques ou asymptomatiques, le test EasyCOV s’est révélé positif chez 61 des 71 positifs par méthodes RT-PCR (rhino-pharyngée et/ou salive).

Il détecte ainsi 86 % des personnes testées positives en RT-PCR. Parmi les personnes négatives en RT-PCR, seulement 2 étaient positives avec le test EasyCOV (« faux positifs »), soit une spécificité de 99,5 %.

Ce test de détection de l’ARN viral est plus simple et plus rapide (40 min) qu’un test RT-PCR. La technique RT-LAMP sur laquelle est basée EasyCOV permet d’amplifier l’ARN viral puis de révéler ou non sa présence dans un échantillon salivaire après un chauffage à température constante.

La Haute Autorité de Santé a émis un avis favorable à l’utilisation et au remboursement des tests EasyCOV. 

Les tests EasyCOV sont remboursables pour les personnes symptomatiques, pour lesquelles le prélèvement nasal est impossible ou difficilement réalisable. Il est tout de même imposé de réaliser un contrôle par test RT-PCR sur prélèvement salivaire en cas de test positif.

Les équipes du CHU et du laboratoire Sys2Diag poursuivront leurs travaux avec des études cliniques complémentaires.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Pierre Ricordeau, D.G ARS Occitanie : « L’incidence du virus est extrêmement inquiétante »

Pierre Ricordeau, Directeur Général de l’Agence Régionale de Santé Occitanie a fait ce jour un point presse en visioconférence sur l’évolution de la situation sanitaire en Occitanie. « Une circulation du...

Montpellier : Le Bar des sciences revient pour une saison 2021, « Qu’est-ce que la Covid-19 aura changé pour vous ? »

Le Bar des sciences revient avec une saison 2021 en Live sur la chaîne YouTube de l’UM. Le Bar des sciences, produit par l’Université de Montpellier, en partenariat avec l’INRAE,...

ANNONCES - PUB
VIDEO, INTERVIEW, EMISSIONS​
LES PLUS LUS