Illustration (CR Café Joseph)

Pour cette 3e édition, l’auteur Fabrice Caro remporte le Prix Joseph 2020  grâce à son troisième roman Broadway, publié aux Éditions Gallimard.

VOIR AUSSI : Montpellier : Le CCAS remporte le Prix Territoria Or 2020

Fabrice Caro, ou FabCaro est un auteur de bande dessinée notamment connu pour sa BD Zaï Zaï Zaï Zaï sortie en 2015 et adaptée au cinéma comme son second livre Le Discours publié en 2018.

Le Prix Joseph est une initiative lancée il y a deux ans par le jeune auteur Thibault Laucheux. Il s’est concerté avec le patron du Café Joseph de Montpellier pour lancer ce projet.

Le concept ? Mettre à l’honneur les auteurs du sud et organiser des rencontres littéraires entre les artistes et le grand public. 

« Il est facile pour les musiciens de se rencontrer. Pour les auteurs, c’est beaucoup plus compliqué » explique Thibault. Il semblait donc nécessaire pour lieu de lancer cet événement afin redonner la côte à l’art des mots, trop souvent oublié au profit du monde audiovisuel.

Thibaut Loucheux s’est rendu compte que la rentrée littéraire intéressait surtout les Parisiens. Ainsi, il a voulu lancer la tendance avec un prix littéraire pour la région Occitanie.

L’événement de célébration du prix est ouvert à tous. Des lycéens ont par exemple eu l’occasion de rencontrer l’auteur Edgar Morin, l’un des parrains de l’initiative avec Nicolas Rey.

Des œuvres minutieusement sélectionnées.

Les éditions et auteurs locaux sont conviés à envoyer les livres entre août et début novembre. Les 9 jurés, présidés par Thibaut, lisent ensuite les ouvrages réceptionnés. Ils délibèrent à plusieurs reprises et sélectionnent 10 livres.

Chaque année, la remise du prix se célèbre au Café Joseph. Malheureusement, au regard de la crise sanitaire, elle n’a pu avoir lieu en présentiel.

Si la date de la remise de prix n’a pas été reportée pour respecter le concept de « rentrée littéraire », une rencontre avec le public sera tout de même prévue puisque l’objectif est avant tout de faire perdurer ces rencontres pour célébrer la littérature.

« Cette année, on a décidé de décaler la célébration du prix de Fabrice Caro pour l’été prochain, peut-être en juin. Pour changer de cadre, on envisage de le faire à la plage Bonaventure« 

Partager l'article :