[Communiqué de presse] des parents délégués de l’école Balard à La Paillade

Vue d'ensemble du quartier de la Paillade à Montpellier (CR Illustration)

Le quartier de la Paillade s’enfonce chaque jour davantage dans la violence extrême.

Le 1er novembre à 13h ses habitants étaient les témoins de tirs à la Kalachnikov et au pistolet entre 2 bandes rivales en bas de la tour d’Assas.

Le 2 novembre à 16h45 ce sont les enfants de l’école Balard qui assistaient à une rixe au couteau en sortant de l’école.

La situation est telle que certains enseignants envisagent d’exercer leur droit de retrait et que les sorties scolaires dans le quartier sont suspendues depuis deux semaines par crainte de se retrouver au milieu d’une rixe.

Accepterait-on une telle situation dans un autre quartier de la ville ?

Vendredi 13 novembre, les délégués des parents d’élèves de l’école Balard ont participé à une rencontre avec des représentants de la préfecture et de la mairie. Ces derniers n’ont clairement pas saisi l’urgence de la situation et ne proposent aucune solution adéquate.

Les parents d’élèves demandent plus de sécurité dans le quartier et une présence policière devant les écoles Balard et Bolivar pour sécuriser les entrées et sorties des enfants. Cela se fait dans de nombreuses communes de la métropole ou devant certaines écoles privées communautaires.

Nous appelons Monsieur le maire de Montpellier, Michaël Delafosse, à assurer la sécurité des jeunes Montpelliérains qui fréquentent les écoles du quartier et à prendre des mesures d’urgence.