L’avocat du professeur Didier Raoult, Me Fabrice Di Vizio a réagi, sur CNews aux accusations de « charlatanisme et d’informations erronées données au grand public » portées par l’Ordre des médecins. La chambre disciplinaire de l’Ordre doit déterminer si Didier Raoult a bien respecté le code de déontologie médicale.

Une intervention sur CNews de Me Fabrice Di Vizio qui explique que son client « n’a pas dit de conneries. Tout ce qu’il a dit commence à se vérifier ». Pour l’avocat, « le procès qui est fait à l’hydroxychloroquine est un procès qui est complètement bidon ». Cabinet Di Vizio se définit comme : « avocat des professions de santé, un petit cabinet au service des grandes causes. »

Exposition à un risque injustifié, violation de la confraternité, information erronée du public ! Le journal Le Parisien rappelle que les faits reprochés à Didier Raoult qui a soutenu le traitement assez controversé à base d’hydroxychloroquine contre la Covid-19 sont nombreux. L’Ordre des médecins des Bouches-du-Rhône a lancé une procédure judiciaire.

« Le procès de l’excellence face à la médiocrité » Fabrice Di Vizio

« On fait le procès de l’excellence face à la médiocrité. Nous sommes dans un pays qui refuse l’excellence », estime l’avocat du professeur marseillais. « L’Ordre des médecins a cédé au politiquement correct, l’Ordre des médecins a cédé à la frange radicale de la médecine pour ne pas perdre la face », ajoute Fabrice Di Vizio qui révèle que le professeur Didier Raoult reçoit « des menaces de la part de certains confrères ».

Didier Raoult devra comparaître devant la chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins Paca, qui devra déterminer si la plainte est recevable. Didier Raoult risque jusqu’à la radiation du tableau de l’ordre.

Pour l’heure aucun calendrier ni date d’audience n’ont été fixés. « Cela va être long et cela nous amènera sans doute en 2021 », a laissé entendre l’Ordre national des médecins. Pour l’avocat du professeur, Me Fabrice Di Vizio : « C’est un faux procès. Aujourd’hui, on fait le procès de Didier Raoult, mais il n’a mis personne en danger : son traitement est reconnu par la communauté scientifique internationale ».