Jean-Luc Mélechon, candidat en 2022
Jean-Luc Mélechon, candidat en 2022
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Le chef de file de La France insoumise brigue l’Élysée une troisième fois. Jean-Luc Mélenchon a annoncé dimanche sur TF1 sa candidature à l’élection présidentielle de 2022. Le député des Bouches-du-Rhône se dit à nouveau « prêt. »

Soucieux d’une légitimité identifiable, Jean-Luc Mélenchon a conditionné sa candidature à l’obtention de 150.000 « parrainages citoyens ». Pour sortir de l’obscurantisme des 500 parrainages d’élus, le président du groupe parlementaire LFI avait porté cette proposition de signatures citoyennes, conformément à l’une des préconisations de la Commission Jospin en 2012, pour un renouveau démocratique.

« Je me sentirai investi par le peuple », a-t-il expliqué. Toisant ainsi les candidats qui seraient peut-être dans l’incapacité d’obtenir une telle adhésion. Jean-Luc Mélenchon veut montrer que sa démarche s’appuie sur un fort soutien populaire. Déjà dans l’échange, la pédagogie, et la volonté constante de l’évolution et de l’adaptation de son programme : « L’Avenir En Commun », le patron des insoumis animait un débat questions-réponses en direct sur les réseaux sociaux, après son intervention au journal de 20H du Groupe Bouygues.

Jean-Luc Mélenchon rejoint ainsi Xavier Bertrand, Nicolas Dupont-Aignan et Marine Le Pen, déjà en lice pour 2022. Le candidat de la France insoumise avait atteint au premier tour en 2017, les 19,58%. Mais avec ce  résultat, il a dû se contenter de la quatrième place.

« La suite dépend de vous » dit Jean-Luc Mélenchon

Les 18 mois avant le scrutin ne seront pas de trop pour la formation LFI qui a tout de même raté les élections européennes avec un score de 6,31% et l’obtention de 6 sièges. Tout comme les municipales : décevantes avec un concept frileux de « fédération populaire », où La France insoumise ne voulait pas présenter de listes sous ses propres couleurs, mais s’est affichée comme « une boite à outils mise au service des listes » avec lesquelles, elle avait décidé de collaborer. Pour 2022 : « La suite dépend de vous » explique le candidat FI dans la vidéo de lancement de Nous sommes Pour ! nouvel outil numérique.

[VIDEO] Nous sommes Pour ! Nouvelle plateforme numérique de Jean-Luc Mélenchon qui dans un premier temps a pour mission de rassembler les 150.000 parrainages citoyens : 

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Occitanie : Vincent Terrail-Novès, « une candidature en homme libre et indépendant »

Lundi 8 mars depuis Toulouse, Vincent Terrail-Novès, Maire de Balma, 3e Vice-président de Toulouse Métropole et Conseiller régional de la Région Occitanie l’a enfin confirmé : il sera candidat aux...

[VIDEO] Montpellier : Clothilde Ollier, la candidate qui a fait trembler l’Establishment politique ?

L’histoire des élections municipales de 2020 à Montpellier semble encore riche en rebondissements. Primaire des écologistes, liste des votants, enregistrements. Toute une série de « micro-événements » qui risquent finalement de permettre...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDEO, INTERVIEW, EMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LEGALES