[VIDEO] Urbanisation : Castelnau-le-Lez, à la recherche d’un nouvel équilibre

L’urbanisation à la parcelle peut créer des dysfonctionnements importants, parfois graves. À Castelnau-le-Lez : Nature, Promoteur et Handicap tentent de trouver un nouvel équilibre.

Riverains, associations et politiques, s’étaient réunis tôt ce jeudi matin, rue de Salaison, pour s’opposer à une intervention sur l’imposant chêne vert, afin de pouvoir faire passer engins de chantier et camions. Mobilisation réussie, les premiers travaux d’entretien sur cet arbre ont été stoppés, mais cette ligne de front que représente cet écrin de nature semble commencer à céder.

VOIR AUSSI, [VIDEO] Montpellier métropole : rue de Salaison, bientôt du macadam sous le chêne ?

Ce 5 novembre à 7h45, au-delà des polémiques, on parlait de solutions techniques, plateforme de passage, élagage et relevage des branches. Le temps des travaux, on l’assure : “l’arbre et ses racines affleurantes seront protégés.” Tout est affaire de centimètres ! À en croire les experts en deçà de 8, il n’y a pas de problème, c’est même “de la taille douce.” Bref, un rafraîchissement en quelque sorte pour ce bicentenaire de Castelnau-le-Lez.

Mais en cristallisant toute l’attention, le vieil arbre ferait presque oublier le jour d’après. Et le jour d’après, c’est le jour où coulera le goudron pour assurer les va-et-vient des nouveaux riverains. Il faudra alors, savoir composer avec les normes d’accessibilités des personnes handicapées. Le propriétaire de la maison et du chêne, Mr Bedos est en situation de handicap, et il voudrait pouvoir vivre sereinement chez lui, pendant et après les travaux.

Gabrielle Henry, conseillère départementale et vice-présidente déléguée à la solidarité handicap, présente lors de cette mobilisation a précisé : “c’est le cheminement sur la voirie publique qui compte. Dans la loi, l’accessibilité dans une ville, dans une commune, ça s’entend effectivement de la maison de la personne handicapée jusqu’à la mairie, jusqu’à son travail, jusqu’à l’arrêt de bus […] Ça doit être fait dans un Ad’AP (agenda d’accessibilité programmée), je ne sais pas quel est l’Ad’AP de Castelnau, mais il a certainement des impasses, ou des oublis. »

[VIDEO] Immersion lors de la mobilisation rue de Salaison : Christophe Menichetti (famille Bedos, propriétaire du chêne), le Directeur Régional des Nouveaux Constructeurs, Thomas Brail, Groupe National de Surveillance des Arbres (GNSA), Sylvain Dujardin, ONF Expert arbre conseil, Gabrielle Henry, conseillère départementale, et Carine Barbier, Conseillère municipale d’opposition Castelnau-le-Lez.

[VIDEO] Urbanisation Castelnau-le-Lez, à la recherche d’un nouvel équilibre :

Après cette matinée animée, où les premiers travaux d’entretien sur cet arbre ont été stoppés, quelle sera la suite ? « On demande une table ronde, le promoteur semble vouloir aller dans ce sens-là, et il a compris l’intérêt de collaborer, et ça c’est positif. Le but est maintenant d’obtenir cette table ronde que nous demandons depuis 2015, avec tous les acteurs du projet » explique Christophe Menichetti.