i-LAB est un concours national. Il vise à dénicher les meilleurs projets de créations technologiques innovantes de jeunes entreprises, afin de les soutenir financièrement ! Jeudi 29 octobre 2020 à Montpellier, une célébration pour 3 lauréats de ce 22e concours a eu lieu en présence du maire de la ville.

Ce concours est ouvert à toute personne ayant créé son entreprise depuis moins de deux ans, ou ayant pour projet la création, sur le territoire français, d’une entreprise de technologies innovantes. Les start-up doivent ainsi répondre au critère de la « création-développement ».

VOIR AUSSI, Frontignan : David Dufresne présente « Dernière Sommation », son premier roman

i-LAB se mobilise pour soutenir la création de start-up deeptech. Cet événement a une place majeure dans le système d’innovation français. Cette année, les aides financières offertes aux gagnants serviront à développer majoritairement les domaines de la santé et du numérique.

Dans le cadre de la 22e édition du concours i-LAB 2020, seuls 73  candidats sur 424 ont été retenus par le Ministère. Bonne nouvelle ! 4 sont recensés en région Occitanie, et 3 ont été accompagnés par le BIC de Montpellier. 

Grâce au BIC, les gagnants ont remporté 2 Grands Prix sur les 10 nationaux :

#1. Grand Prix Be-SAFE (Biocontrol and Environmental Solutions for Agriculture based on Fungal Extracts). 

Il a été remporté par la société MYCEA qui propose des solutions naturelles pour remplacer les pesticides conventionnels en favorisant les propriétés biochimiques des champignons. Il s’agit d’une start-up montpelliéraine qui propose de nouvelles solutions aux bio-industries pour favoriser la transition agro-écologique.

#2. Grand Prix ACuSurgical : un robot pour la chirurgie vitréo-rétinienne de demain

La start-up AcuSurgical, créée en 2020, a pour ambition de révolutionner la chirurgie vitréo-rétinienne. Elle cherche à concevoir et fabriquer des dispositifs robotisés innovants qui amélioreraient la précision et la sécurité de la chirurgie rétinienne très délicate. Cette nouvelle innovation permettrait d’opérer les patients de manière plus précoce et plus sûre. Ce robot ouvrirait également la voie à des chirurgies futuristes qui ne sont pas réalisables par une main humaine.

#3. MT-Act : un médicament neuroprotecteur pour le traitement du glaucome

Le glaucome est l’une des principales causes de cécité irréversible, touchant 164 millions de personnes dans le monde. Malheureusement, les traitements pour arrêter la perte de la vision ne sont applicables qu’aux patients atteints de glaucome élevé. Les 49 millions de patients atteints de glaucome à tension normale ne peuvent bénéficier de traitements efficaces.

La société MT-act développe ainsi un nouveau candidat médicament, avec comme objectif de l’amener jusqu’aux essais cliniques de phase 1 et ainsi proposer le premier traitement efficace contre cette maladie.