Coopérations territoriales entre la Métropole de Montpellier et la Région Occitanie (© AM)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Malgré le mauvais temps, les deux figures de la gauche socialiste étaient tout sourire, ce lundi après-midi pour présenter les contours de leur bonne entente.

« Nous sommes amis », précise presque en préambule, le Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Michaël Delafosse, « le temps des polémiques, des invectives est résolument dernière nous », complète le Maire de Montpellier, sans citer son prédécesseur.

Au sixième étage de l’Hôtel de la Métropole, il régnait comme un parfum de victoire (de 1981 bien entendu), alors que chacun des élus du territoire se réjouissait de la bonne entente retrouvée entre leurs deux institutions. « Si Montpellier avance, l’Occitane avance et si l’Occitanie avance, Montpellier avance », explique le professeur socialiste qui tient « à saluer publiquement, la grande qualité de [leur] relation ».

Même plaisir non dissimulé pour la Présidente de Région, qui présentait, le matin même, son candidat dans l’Hérault, « merci, Michaël, pour le travail que nous menons en commun depuis 9 mois ». « La Région a besoin de deux Métropoles fortes et complémentaires ».

Contrat de plan État-Région, une augmentation de 15% de la participation régionale

Grande annonce, de ce rendez-vous avec la presse, selon la Présidente, l’institution régionale devrait augmenter sa participation au volet territorial montpelliérain du Contrat de plan État-Région de 15 %, au regard de l’évolution de la participation de l’État. Pour Carole Delga, « c’est le début d’une accélération des réalisations concrètes au service des habitants ».

Une évolution qui pourrait se traduire, par une augmentation de 30 à 35 M€ de plus de la part de l’État et de la Région. Un investissement qui ne peut que ravir le Président de la Métropole, pour qui « la Région porte avec la Métropole, un nouveau souffle pour notre territoire ». Un soutien financier qui devrait aussi se concrétiser à hauteur de 54 M€, au profit des projets de la ligne 5 de tramway et du prolongement de la ligne 1.

Sur le projet Med Vallée, futur pôle européen en matière de santé, un fonds financier partenarial de 15 M€ renouvelable, abondé par l’État, la Région et la Métropole sera prochainement lancé, avec un appel à projets envisagé pour 2022. Lors du prochain Sommet France-Afrique qui se déroulera à Montpellier, en juillet 2021, le Président de la République devrait signer une « déclaration de travail » pour préciser la méthodologie de réalisation du futur pôle de santé.

Enfin, la Présidente de Région a aussi évoqué sa volonté d’imposer la création d’une zone de défense propre à la région Occitanie, qui ne possède pas pour le moment d’autonomie préfectorale, « pour que nous ayons une plus grande réactivité sur le territoire et que cela nous donne des moyens supplémentaires, en matière de police nationale et de gendarmerie ».

Une coopération, sans limites ?

À l’approche des élections régionales, un tel niveau de coopération serait-il possible entre la Métropole et un(e) autre Président(e) de Région, et notamment à l’extrême-droite de l’échiquier politique ? Sur cette question, le Président de la Métropole est plus vague, s’il souhaite éviter‘ »chicaya et stigmatisation du territoire », il ne répond pas. « Je suis contre l’extrême-droite, et je ne cache pas pour qui je vais voter, c’est un partenaire de grande qualité ».

À l’avenir, le duo socialiste le confirme, si le futur le permet, ce type de point presse sera organisé, plusieurs fois par an.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : Conseil Municipal du 14 juin, Plan Pauvreté, Territoire Zéro Chômeur et Airbnb…

Ce lundi 14 juin 2021, 66 affaires étaient à l’ordre du jour du Conseil Municipal de Montpellier, réuni en « présentiel ». Que faut-il en retenir ? Au sommaire des...

[VIDÉO] Régionales 2021 : L’Occitanie Populaire à Lunel, « on n’abandonne aucun territoire, aucune ville »

[VIDÉO] Ce dimanche matin, Nathalie Oziol, tête de liste Occitanie Populaire dans l’Hérault, Bruno Gagne colistier lunellois et Charles Menard co-porte-parole régional et tête de liste dans le Gard, organisaient...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES