David Dufresne, journaliste, écrivain et réalisateur réputé pour son travail autour des questions de police et de libertés publiques, a donné un interview vendredi dernier pour présenter son premier roman ainsi que son film : « Un pays qui se tient sage. »

À l’issue de cette rencontre exclusive, le réalisateur et écrivain a débattu et a échangé avec les Frontignanais. Animée par Jean Marie Dihn, la soirée a débuté à 18h30. Objectif : présenter son premier roman « Dernière Sommation » ainsi que son film documentaire « Un pays qui se tient sage. »

Synopsis de « Dernière Sommation », le premier ouvrage de David Dufresne

 « Dans le Paris de l’insurrection, un enquêteur indépendant : Étienne Dardel. Une jeune réalisatrice, Vicky. Sa mère, sur un rond-point du Tarn, passée du Parti socialiste au Rassemblement National. Le directeur de l’Ordre public, un républicain qui veut croire en la police. Place Beauvau, un ministre qui tweete et qui tangue. Aux côtés d’un garde du corps incontrôlable, d’une street medic courageuse, d’un président assiégé, de policiers en roue libre, d’éditorialistes compromis, c’est tout un monde qui traverse « Dernière Sommation » comme un tableau vivant, entre mensonges et raison d’État. »

« Un pays qui se tient sage » : un film documentaire à visée dénonciatrice

Alors que se développent la haine et le mécontentement dûs aux injustices sociales, de nombreuses manifestations citoyennes émergent, mais sont victimes d’une répression de plus en plus violente. Ce documentaire invite à s’interroger sur ce sujet d’actualité, et de confronter les points de vue sur l’ordre social et la légitimité de la violence d’État.