Montpellier : Le collectif « Plus Jamais ça » se mobilise

Illustration Plantation (CR)

Le collectif « Plus Jamais ça » se mobilise les 24 et 25 septembre à Montpellier dans un objectif de prévention vers une société plus solidaire, écologique et démocratique. 

VOIR AUSSI : Montpellier : Les riverains remontés contre le projet immobilier sur le site de la Vista

Depuis janvier 2020, différentes organisations ont multiplié rencontres et collaborations pour répondre à l’urgence écologique. Le collectif a été lancé le 27 mars grâce à une pétition appelée « Plus Jamais ça ! ». L’objectif de ce collectif est de montrer un certain fossé entre les politiques actuelles et la crise.

Le mouvement initie deux rencontres à Montpellier :

  • Jeudi 24 à 19h à La Carmagnole : débat sur « les jours d’après » et la dynamique « plus jamais ça », avec Aurélie Trouvé, porte-parole nationale d’ATTAC et Nicolas Girod, porte-parole national de la Confédération paysanne.
    .
  • Vendredi 25 à partir de 10h30 sur le site des Fontanelles à Saint-Clément-de-Rivière Au programme, prise de parole et action de plantation d’arbres fruitiers accompagnées des animateurs nationaux de la Confédération paysanne. Un repas partagé est prévu, ainsi que des visites naturalistes du site sur lequel Décathlon prévoit l’ouverture de son espace commercial.

« Plus Jamais ça, préparons le jour d’après », une démarche nationale. 

Ces deux événements font écho à la pandémie du Covid-19 qui a réveillé les esprits sur les problèmes environnementaux et sociaux jusqu’alors trop pris à la légère. La tribune « Plus Jamais ça, préparons le jour d’après », signée en mars dernier par 18 responsables d’organisation associatives et syndicales, tend à montrer la gravité de la situation.

La pétition a déjà réuni près de 200.000 personnes. La démarche de travail unitaire initiée entre associations engagées pour l’environnement et la justice sociale et les syndicats a donné lieu au mois de mai à la rédaction d’un « plan de sortie de crise » en 34 mesures.