Hérault : Planter des arbres pour lutter contre le réchauffement climatique ?

Hérault : Planter des arbres pour lutter contre le réchauffement climatique ? (CR Illustration)

Le Département de l’Hérault a décidé de planter 60 arbres devant l’Hôtel du Département de Montpellier. Cette action doit inciter à favoriser la biodiversité et lutter contre le réchauffement climatique. 

VOIR AUSSI : Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc : Les activités d’octobre à ne pas manquer !

Les arbres, plantés sur le parvis de Mas d’Alco, autour de la fontaine sont des espèces typiquement méditerranéennes : Albizias, Lagestroemias, Cyprès Florentins, Camphriers, Faux poivriers, Chênes verts ou encore Eucalyptus.

L’objectif ? Créer des espaces vert ombragés pour améliorer la qualité de vie des agents et des visiteurs traversant cet espace public. Les travaux dureront 6 semaines.

Planter des arbres est-il suffisant pour lutter contre la catastrophe climatique ? 

Depuis janvier 2020, le Département a décidé de se mobiliser pour favoriser la création d’espaces verts dans les centres urbains, les cours d’école ou les places et parcours sportifs. 8 000 arbres ont ainsi été livrés à 200 communes.

16 000 arbres ont été plantés sur les routes, le long des déviations et sur les aires de covoiturage. De même, 20 domaines départementaux, comme la Scène de Beyssan à Béziers, ont déjà accueilli plus de 4 000 arbres en 2019.

Des arbres pour faire proliférer la vie animale et végétale 

Les agriculteurs sont encouragés à planter des haies et des arbres autour de leurs terrains afin de favoriser le développement d’espèces végétales et animales. Non seulement les arbres permettent de stimuler la vie de la faune et la flore, ils permettent également de protéger les cultures du vent.

Au domaine de Restinclières à Prades-le-Lez, le Département a décidé de confier à des chercheurs de l’INRA (Institut national de la recherche agronomique), une expérimentation pour faire cohabiter céréales et vignes avec des arbres plantés au milieu des champs.