Sénatoriales : Hussein Bourgi, « plus motivé que jamais », à trois semaines de l’élection

Hussein Bourgi et deux de ses colistiers, lors du point presse (CR CDS)

Il était entouré de ses cinq colistiers en vue des élections au suffrage indirect prévues à la fin du mois.

VOIR AUSSI : [VIDÉO] Sénatoriales : Marie-Agnès Sibertin-Blanc, candidate de la sécurité et de la ruralité

Dans la première partie de son point presse au Club de la Presse de Montpellier, il était au centre de l’attention. Le message est clair : Hussein Bourgi veut devenir Sénateur, il déborde d’envie et veut se mettre durant 6 ans au service du territoire, plus que jamais !

« Les Héraultais me connaissent bien. »

« J’évolue dans la sphère politique depuis des années. Les Héraultais me connaissent bien. Je suis conseiller régional aux côtés de Carole Delga depuis 2016. Les Sénatoriales, j’y travaille depuis des mois. Là, le rythme s’accélère, mais nous restons concentrés et encore plus mobilisés sur notre objectif : être élus pour se mettre au travail pour tout le territoire ! » Rarement Hussein Bourgi sera apparu aussi déterminé à gagner une élection que ce mercredi 9 septembre. Pour lui, l’enjeu est simple : devenir ou non Sénateur.

« S’il en était besoin, pour démontrer ma détermination sincère à bosser pour tout le territoire, je me suis entouré d’une équipe aussi dynamique que jeune issue de plusieurs petits villages héraultais ». Le message est limpide comme de l’eau de roche : on casse les habitudes pour faire moderne et accentuer la motivation infinie pour œuvrer pour les Héraultais !

Justement, la première de ses colistières est discrètement assise à ses côtés. Il s’agit de Valérie Rouveirol. Sa particularité : être édile de Romiguières, plus petite commune du territoire en termes du nombre d’habitants : 25 ! Ce nombre d’habitants est faible, certes. L’envie de réussir à travailler pour tout l’Hérault n’en est que décuplée. Décrite comme étant « aussi battante que pragmatique » par son chef de file, la jeune femme insiste sur le côté « mobilisation générale » de l’équipe Bourgi dans cette élection pour « mettre fin à cette image du Sénateur inutile qui reste tout le temps à la buvette du Sénat ». Elle veut faire partie d’une nouvelle génération d’élus qui sont « autant à Paris, que sur le terrain ». Les propos de la première colistière déclenchent un sourire approbateur de l’actuel conseiller régional.

Les autres colistiers, chacun dans sa spécialité et tous venus d’une zone différente de l’Hérault, insisteront sur leur fierté de faire partie de la liste des 6 aux côtés du Premier Secrétaire du PS de l’Hérault. Mieux, de concert, chacun avec leurs mots,  ils ont martelé qu’ils connaissent tous très bien leur territoire, au cœur de l’Hérault et que c’est chaque parcelle de ce département qu’ils veulent faire avancer à Paris, avec Hussein Bourgi au Palais du Luxembourg.

Y parviendront-ils ? Les résultats sont attendus dans la soirée du 27 septembre prochain. Encore 18 jours pour convaincre les grands électeurs des 342 communes de l’Hérault !

La liste :

  1. Hussein Bourgi :Conseiller régional d’Occitanie ;
  2. Valérie Rouveirol : Maire de Romiguières et Vice Présidente de la Communauté de Communes Lodevois et Larzac ;
  3. Aurélien Manenc : Maire de Lunas et Vice Président de la Communauté du Grand Orb ;
  4. Françoise Matheron : Maire de St Bauzille de Montmel et Vice Présidente de la Communauté de communes du Grand Pic St-Loup ;
  5. David Cablat : Maire de Vendémian et Vice-Président de la Communauté de communes de la Vallée de l’Hérault.
  6. Marie-Pierre Pons : Maire de Cessenon-s/Orb, première Vice-Présidente de la Communauté de communes Sud Hérault et Vice-Présidente du Conseil Départemental.