[VIDÉO] Un entretien sans filtre avec Manu Reynaud, 2e adjoint au maire de Montpellier, Président du groupe « Choisir l’écologie à Montpellier. »

Celui qui a été le directeur de campagne de plusieurs candidates écologistes au premier tour, nous livre sa vision, et l’enseignement qu’il a tiré de cette campagne des municipales 2020, une campagne bien particulière.

« Nous, on ne hurle pas, on agit »

Occasion de lui poser la question sur la place d’EELV lors des prochaines échéances électorales : sénatoriales, départementales et régionales. D’aborder aussi la question du Contournement Ouest de Montpellier (COM), « nous, on ne hurle pas, on agit » explique Manu Reynaud, mais surtout de parler de sa délégation : Ville apaisée et respirable. Et d’identifier l’ambition du nouveau plan de circulation, d’une nouvelle politique de stationnement, du projet « ville 30km/h. »

Quid du SDMA : Schéma Directeur des Mobilités Actives. « La politique c’est aussi de la communication, et nous on veut faire de la pédagogie, » explique l’adjoint de Michaël Delafosse. Et d’ici novembre : « nous allons lancer les États Généraux de la mobilité, très rapidement, pour faire le point avec tout le monde. »

Le Rendez-Vous avec Manu Reynaud : « nous allons lancer les États Généraux de la mobilité »