Covid-19 : Le préfet de l’Hérault assouplit le port du masque pour les usagers des mobilités actives

Covid-19 : Le préfet de l'Hérault assouplie le port du maque pour les usagers des mobilités actives (CR)

Le Préfet de l’Hérault a décidé d’assouplir les règles pour répondre aux revendications des usagers.

VOIR AUSSI : Lunel : Le port du masque devient obligatoire, jusqu’au mardi 1er septembre inclus

Pour les services de la Préfecture, dans la mesure où les usagers utilisant un mode de circulation actif (vélo, trottinette, skate, rollers, overboard) sont de passage, ils ne font pas courir de risque de contact dès lors qu’ils se trouvent sur une voie de circulation adaptée à savoir les pistes cyclables, les routes, chemins etc.

Ainsi, l’obligation de porter un masque ne s’applique plus dans leur cas sous réserve cependant de ne pas être en groupe, ou au contact de piétons notamment sur des zones de rencontres telles que définies dans l’article R110-2 du code de la route.

Plus concrètement, tous les piétons ont pour obligation de porter le masque, y compris s’ils font du sport sur la voie publique, dans les communes pour lesquelles cette mesure a été prise par arrêté préfectoral. Le non-respect de cette obligation est puni de l’amende prévue pour les contraventions de  135 euros et, en cas de récidive dans les 15 jours, d’une amende de 1 500 euros.