[Communiqué de presse] Non à l’annexion des territoires palestiniens

Le gouvernement israélien de Netanyahou a décidé, avec le soutien de l’administration Trump et la complicité de l’Union européenne (UE), d’engager dès le 1er juillet l’annexion pure et simple d’une grande partie des territoires palestiniens occupés de Cisjordanie, en violation flagrante du droit international.

Ces déclarations annexionnistes de 30% de la Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël depuis 53 ans, représentent un vol flagrant des terres palestiniennes et une nouvelle vague de nettoyage ethnique qu’opère le colonisateur israélien à l’encontre du peuple palestinien depuis 1948.

Ce régime ouvertement colonialiste et raciste se sent d’autant plus encouragé dans cette voie criminelle que les rares condamnations de l’annexion ne sont accompagnées d’aucune mesure de sanction. Si bien que l’apartheid perdure des deux côtés du Mur.

Aussi les partis, organisations et associations soussigné.e.s, engagé.e.s dans la lutte contre le racisme, fondement du colonialisme et de l’apartheid, appellent à manifester à Montpellier samedi 4 juillet à 16h30 Place de la Comédie pour :

– Affirmer notre solidarité avec la Palestine, dans sa résistance à l’annexion, à l’apartheid et pour le droit à l’autodétermination.

Face aux tentatives de la préfecture d’empêcher l’expression de cette solidarité, nous manifesterons également pour : Affirmer l’exigence du droit à l’expression des positions de la Campagne BDS Internationale dirigée par le comité National BDS palestinien et portées localement par BDS France Montpellier.

En effet, le 11 juin 2020, la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) a condamné la France pour atteinte à la liberté d’expression suite à la condamnation de militants BDS qui avaient appelé au boycott de produits israéliens et d’Israël.

La préfecture de l’Hérault a interdit la manifestation déclarée pour le 27 juin dernier, au motif que BDS tient des « slogans hostiles à l’État d’Israël ». Cette interdiction est une atteinte flagrante à la liberté d’expression qui appelle une riposte la plus large possible.

Premières organisations signataires : ANV-COP21 Montpellier, APLR (Association des palestiniens L.R), ATTAC Montpellier, BDS France Montpellier, CCIPPP34 (Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien), CIMADE, CNT ESS34, Ensemble 34FUIQP (Front Uni des Quartiers Populaires et de l’Immigration),Libre Pensée Montpellier,  MAN (Mouvement pour une Alternative Non-violente), NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste), PG (Parti de gauche), UCL (Union Communiste Libertaire), UJFP (Union Juive Française pour la Paix) …