Montpellier : Michaël Delafosse est élu maire

Après un premier tour marqué par l’abstention, le 15 mars dernier, et  une campagne riche en rebondissements, le scrutin est resté incertain, jusqu’au dernier moment : celui du dépouillement.

VOIR AUSSI : Montpellier : Résultats du premier tour des élections municipales du 15 mars 2020

Comme au premier tour, la campagne de second tour à Montpellier a eu de quoi étonner le citoyen non averti.

VOIR AUSSI : [DIRECT] Montpellier : Qui sera le prochain maire ?

28 juin 2020, les données :

  • Inscrits : 153 711
  • Abstentions : 100 776 (65,56%)
  • Votants : 52 935 (34,44%)
  • Exprimés : 50 916

Le résultat est le suivant : 

MONTPELLIER : RÉSULTATS MUNICIPALES 2020 - 2nd TOUR

M. Michaël DELAFOSSE (LUG) - MONTPELLIER UNIE (24 046 voix)
47.22%
M. Philippe SAUREL (LDVG) - MONTPELLIER LA CITOYENNE (17 644 voix)
34.65%
M. Mohed ALTRAD (LDIV) - COEUR ECOLOGIE DEMOCRATIE (9 226 voix)
18.12%

Michaël Delafosse, « je voudrais vous exprimer un immense merci »

Mohed Altrad, « Singulièrement, je n’ai pas ressenti ce dénouement comme un échec. »

Pour le candidat arrivé, bon dernier, loin derrière Michaël Delafosse et Philippe Saurel, son résultat est à relativiser, « au second tour, seulement quelques milliers de voix nous séparent du candidat socialiste, qui est issu d’un parti installé dans la vie locale et dans les murs de la mairie depuis près de cinq décennies. »

Il souhaite tout de même bonne chance à son adversaire socialiste, « je souhaite au vainqueur, de réussir un mandat qui débute en des circonstances particulièrement ingrates. Je le lui souhaite très sincèrement, parce que sa réussite serait celle de notre ville qui a bien besoin de reprendre pied et de renouer avec l’avenir, l’espoir. »

Mohed Altrad, contrairement à certaines de ses déclarations antérieures, souhaite rester un acteur de la vie politique, « après ces mois passés dans les rues au contact des Montpelliérains et après les résultats des élections, je puis dire que j’ai été un candidat légitime. Ce constat m’incite à garder le contact avec la population montpelliéraine, à me tenir à sa disposition et à rester présent dans la vie politique locale. »

Philippe Saurel, « Je continuerai de travailler pour Montpellier »

Devant une foule de supporters, l’ancien maire de Montpellier a salué le travail effectué lors du mandat écoulé, et annoncé qu’il siégerait dans l’opposition.