La CGT organise des rassemblements dans le cadre des « mardis de la colère ». Occasion pour tous ceux qui ont su applaudir en restant à leur fenêtre ou balcon, de bien comprendre la situation du personnel hospitalier.

Des rassemblements dits #Mardisdelacolère destinés à soutenir tous les soignants, bien au-delà d’une claque savamment organisée, avant les journaux de 20h00. Terminé le temps de l’émotion qui rend aveugle devant la réalité. La CGT veut des négociations concrètes pour la revalorisation salariale, et l’amélioration des conditions de travail. Plus précis encore, le syndicat souhaite rapidement l’embauche de personnel supplémentaire, et ainsi l’arrêt des fermetures des lits, bref aller vers « la fin du démantèlement du système de santé publique. »

VOIR AUSSI [VIDEO] Montpellier, rassemblement au CHU: « Nos conditions de travail sont vos conditions de vie »

« L’hôpital du jour d’après n’oubliera personne »

Pour la CGT, le gouvernement n’a toujours rien entendu de la colère qui s’est exprimée dans le pays durant plusieurs mois. Et aucun signe ne montre qu’il abandonne son programme de destruction de l’ensemble des garanties collectives.

Montpellier. « Pour que le jour d’après ne ressemble pas au jour d’hier. L’hôpital du jour d’après n’oubliera personne, ni les soignants, ni les agents administratifs, ni les agents des services techniques. » Pour rendre visibles tous ces métiers : un appel à se rassembler est lancé devant la plateforme euromédecine ce mardi 02 juin 2020, de 12h à 13h.

Sète. La CGT des Hôpitaux du Bassin de Thau organise un rassemblement, ce mardi de 13h à 14h devant l’hôpital Saint Clair.