Élisabeth Borne, la ministre de la Transition écologique triple le budget du plan vélo, et fait passer de 20 à 60 millions d’euros, l’enveloppe dédiée aux réparations de vélo. C’est « un dispositif simple qui fonctionne. » La ministre a précisé que le gouvernement souhaite former de nouveaux réparateurs avec « la création d’une  Académie des métiers du vélo. »

Aujourd’hui en période de déconfinement : retour sur 1 mois de « Plan vélo »

Installer une culture nouvelle

« Élus locaux, ministres, associatifs, professionnels, fédérations et usagers, nous lançons « Mai à vélo », une fête nationale pour installer définitivement cette culture nouvelle et faire de la France une véritable nation du vélo. » Elisabeth Borne.

Entreprises et vélos

Pour aider les Français à utiliser le vélo, le gouvernement veut mettre à contribution les entreprises. La veille du déconfinement, a été publié un décret détaillant les conditions d’application du « forfait mobilité durable », une allocation qui peut être versée aux salariés venant au travail à vélo.