[Communiqué de presse] La consommation de « gaz hilarant » est désormais interdite dans les rues de Béziers 

La Ville de Béziers vient de prendre un arrêté municipal interdisant la détention,  l’utilisation, le dépôt et l’abandon de cartouches de protoxyde d’azote sur le domaine  public à Béziers. 

Aussi appelé « gaz hilarant », le protoxyde d’azote est connu pour ses propriétés  euphorisantes. Il est contenu dans des cartouches pour siphon à chantilly, des aérosols  d’air sec ou des bonbonnes utilisées en médecine et dans l’industrie.

De plus en plus courante, son utilisation excessive (inhalation) et de manière détournée à  des fins de drogue, notamment chez les jeunes, fait courir de grands risques pour la  santé : troubles moteurs et neurologiques, altération de la perception, convulsions,  asphyxie, etc.

Annonce - Pub - Advertisement

Malgré les interventions répétées de la police municipale et des services de la voirie pour  faire cesser ce fléau et ramasser les cartouches usagées, celles-ci représentent une  pollution importante sur la voie publique, les parcs et jardins. Elles représentent également  un danger pour les piétons et les cyclistes.

La détention ou l’utilisation du protoxyde d’azote à des fins de « gaz hilarant » par les  mineurs ou majeurs est donc désormais sanctionnée d’une contravention de 1e classe,  d’un montant de 38 euros.

Ville de Béziers

Annonce - Pub - Advertisement