Opération covid SNCF © groupeSNCF
Opération covid SNCF © groupeSNCF
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Jean-Pierre Farandou, PDG du groupe SNCF voit naître un nouveau manque à gagner de deux milliards d’euros. Jour 47, d’une situation inédite d’urgence, face à un fléau qui frappe toute la planète : Covid-19, apparu au mois de décembre 2019 en Chine.

VOIR : Évolution des cas de Covid-19 en temps réel dans le monde

Jour 47 de confinement [02-05-2020]

« On est à peu près à deux milliards d’euros de chiffre d’affaires qui nous manquent, » a fait savoir Jean-Pierre Farandou, le PDG du groupe SNCF, sur France Inter ce samedi. Un rail qui a fait sa part d’héroïsme avec les opérations de transfert de malades, baptisées « mission Chardon, » opérations lancées le 26 mars. Le patron avait su saluer ses salariés : « tous les cheminots en sont particulièrement fiers […] ils savent bien ce que cela représente d’inventivité, de rigueur et d’engagement… » Un patron qui normalement à son tour, devrait pouvoir faire preuve d’inventivité face à cette crise ?

Mais aujourd’hui ce diplômé de l’École nationale supérieure des mines de Paris parle emplois et licenciements, ou ajustements : « si la reprise est lente et si nous produisons moins de trains que par le passé, il ne sera pas anormal ou illogique d’ajuster le niveau d’emploi au volume d’activité. » Des formules qui accompagnent souvent les demandes d’aides, Jean-Pierre Farandou se tourne vers son actionnaire principal, l’État : « il n’est pas anormal qu’on réfléchisse à un plan d’aide de la SNCF… »

Début avril pourtant, ce PDG  installé en  « il faut rester optimiste, le train reste une solution d’avenir formidable. » Aujourd’hui, il parle même d’un « choc violent » qui s’ajoute au milliard de manque à gagner causé par la grève, contre la réforme des retraites. Le successeur de Guillaume Pepy semble vouloir « essayer d’amortir le choc au maximum, » certainement avec des aides, et donc sans un ajustement des emplois, ou bien avec les deux ? À suivre donc : les suppressions de postes ou pas, pour ce « train qui reste une solution d’avenir formidable. »

 

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

[VIDEO] Départementales 2021 : Le Printemps Héraultais présente ses candidats

Ce vendredi midi, les militants d’EELV, de La France insoumise, d’Ensemble 34, de Génération.s, de la Gauche Démocratique et Sociale ainsi ainsi que du Parti de Gauche présentaient une partie...

Gaëlle Lévêque et Jacques Rigaud, canton de Lodève, Départementales 2021 (©JPV)

[VIDEO] Départementales, canton de Lodève : « il ne faut pas se tromper d’élections » Gaëlle Lévêque

Deux conseillers départementaux sortants souhaitent poursuivre leur travail à l’Assemblée départementale. Deux adhérents du Parti Socialiste, Gaëlle Lévêque et Jacques Rigaud accompagnés de leurs suppléants non encartés Soizic Charles et...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.