Le collectif citoyen propose plusieurs mesures pour aider restaurateurs et cafetiers montpelliérains.

VOIR AUSSI : Mémo : Jour 45 COVID-19, « Le vélo a gagné, et poursuit sa révolution »

Alors que la crise du Covid-19 touche durement l’économie nationale et locale et touche durement cafés et restaurants. Pour le collectif municipaliste, « un début de déconfinement est programmé à partir du 11 mai, mais rien, ou si peu, ne semble prévu à ce jour pour ce secteur ».

Des mesures pour les restaurateurs et cafetiers montpelliérains

VOIR AUSSI : Nous Sommes lance une consultation pour recenser les initiatives collectives et imaginer le Montpellier d’après

Pour les militants municipalistes, des mesures de bon sens sont nécessaires « pour l’activité de nos cafetiers et restaurateurs et pour la sécurité de leurs personnels. Il convient désormais de les discuter en concertation avec les acteurs du secteur pour permettre la réouverture des établissements dans les meilleures conditions dès que cela sera possible. »

Au regard de la compétence municipale de la gestion des terrasses et de la voie publique, Nous Sommes préconise la mise en place de plusieurs mesures pour les professionnels, « l’augmentation de la taille des terrasses, partout où cela est possible », « l’ouverture de droits à terrasses pour les restaurateurs n’en disposant pas précédemment », « des mesures de suspension des loyers des droits à terrasse pour 2020 » et « de permettre l’ouverture tardive des bars et restaurants afin de permettre une plus grande amplitude horaire et d’étaler la fréquentation ».