Après des distributions de masques à haut niveau de protection (FFP2) aux professionnels de santé de la commune, la commune de Frontignan la Peyrade organise déjà l’après et l’équipement des habitants en masques réutilisables.

VOIR AUSSI : Coronavirus : 871 hospitalisations en cours et 290 décès à l’hôpital, en Occitanie

Si nul ne sait encore pour le moment, les formes que pourrait prendre le déconfinement partiel, voulu par le Président de la République, à partir du 11 mai, il est  d’ores et déjà certain qu’il sera hautement recommandé de porter un masque.

En pratique, la Ville prévoit déjà de distribuer 50 000 masques de protection textiles et réutilisables (lavables à 60°) à chaque habitant de la commune. Ceux-ci seront réceptionnés et distribués entre mi-mai et juin, à raison de 2 masques minimum par habitant. Pour ce faire, celle-ci s’est jointe à la commande groupée pilotée par le Département de l’Hérault. Une opération financée à hauteur de 50% par le Département, 25% par Sète agglo et 25% par la Ville, qui engage au moins 40 000€ sur cet achat.

En parallèle, des initiatives associatives ou individuelles de réalisation de masques fleurissent déjà sur la commune. Il est ainsi d’ores et déjà possible de passer commande.

  • Styl’Isa : 16, rue de la Victoire (La Peyrade), commande par SMS uniquement au 06 15 98 53 45, récupération sur rendez-vous
  • Isabelle Dupéré 197, avenue du Maréchal-Juin (La Peyrade), commande par téléphone ou SMS au 06 23 75 19 79, récupération sur rendez-vous
  • Vanessa Salas, 20, boulevard de la République (cœur de ville), commande par téléphone ou SMS au 06 52 42 29 54, récupération au domicile ou livraison
  • Les Fanfreluches, 1, rue Baumelle (cœur de ville), commande par téléphone ou SMS au 06 29 52 59 17 ou Facebook Les Fanfreluches, livraison sur rendez-vous
  • Mouches & Co, 4, Rue Fize (cœur de ville), commande par téléphone ou SMS au 06 71 16 47 74 ou moucheandco@hotmail.com ou Facebook mouche and co, livraison sur rendez-vous
  • À la Fine Aiguille, Rés Paul-Riquet (La Peyrade), commande par téléphone ou SMS au 06 99 31 32 20 ou alafineaiguille@gmail.com, livraison ou récupération sur place sur rendez-vous

À partir du mardi 21 avril, la mercerie Marceline Dentel, place de l’Hôtel de Ville, ouvrira 3 fois par semaine, sur rendez-vous au 06 61 49 02 13, les lundis, mercredis et vendredis de 9h30 à 11h30, uniquement pour vendre tissus et élastiques nécessaires à la fabrication de masques.

Un lieu d’accueil spécifiquement dédié aux personnes en situation de handicap du bassin de Thau, en cas de suspicions de Covid-19

En pratique, dans un bâtiment inoccupé de l’union des associations de parents de personnes handicapées mentales / Unapei 34 situé sur la commune, huit chambres équipées de lits médicalisés ont été mises en place autour d’espaces de vie communs afin d’accueillir éventuellement, toute personne en situation de handicap qui pourrait être porteuse du virus.

Plus généralement, les professionnels de santé de Frontignan restent mobilisés. Les cabinets de médecine générale restent ouverts, avec des filières dédiées aux patients non COVID. De même, malgré la fermeture des cabinets, les kinésithérapeutes restent mobilisés dans le suivi des soins de rééducation.

Les commerçants et artisans de l’association Frontilap restent mobilisés.

L’association des commerçants et artisans de Frontignan la Peyrade a eu une idée originale pour garder le lien avec les habitués en publiant un diaporama de photos et messages depuis chez eux, au total, 39 commerçants de Frontignan la Peyrade apparaissent dans le montage avec des messages d’espoir et de soutien.

Une occasion pour « créer du lien entre commerçants. De prendre un peu de temps pour échanger. Ce que nous ne faisons pas d’habitude », explique Lydie Gomez, «  Si certains commerçants continuent à travailler, la plupart sont fermés. C’est pour eux le moyen de faire un petit clin d’œil à leurs clients pour leur dire qu’ils gardent le moral et qu’ils pensent à eux dans cette période difficile. C’est aussi sympa de découvrir les commerçants chez eux ou de manière décalée derrière leur comptoir, dans leur salon… hors du contexte habituel ».

La Ville réfléchit aussi, au temps d’après, celui de la fête

Toutes les manifestations prévues jusqu’au 30 juin 2020, sont d’ores et déjà annulées ou reportées, mais la Ville travaille déjà, à l’après-crise et notamment au maintien, ou non, des rendez-vous festifs et événements sportifs, culturels et citoyens de l’été.

Les grands rassemblements de l’été sont pour le moment, toujours en question. Il en va ainsi de : Frontignan en fête (13 au 19 juillet) et de la semaine de joutes languedociennes, Muscats du Monde et Festival du Muscat (16 au 19 juillet), Festival de musiques  7 Sois 7 Luas (du 23 au 25 juillet), Fête de la mer et retour de Saint-Paul (26 juillet), Génération Manga et Festikifo (31 juillet), Tribute à Bob Marley (31 juillet et 1er août), Total Musclum (18 juillet, 13 août et 12 septembre), Fête du port (14 août), Festipop (15 août) sans oublier les Quartiers en fête ou les séances de cinéma Écran total et les Emmuscades.

Au-delà des annulations, les fêtes de La Peyrade et le festival international du roman noir/ FIRN, sont d’ores et déjà reportés en septembre (du 4 au 6 pour les premières, du 11 au 13 pour le second), ainsi que les rendez-vous proposés dans le cadre de la Semaine du développement durable qui trouveront un nouvel écrin au sein du Mois de l’économie sociale et solidaire en novembre. La cavalcade de printemps du Comité des fêtes devrait, selon la Mairie, trouver sa place dans les festivités de juillet-août.

En partenariat avec la Scène nationale, les deux spectacles de cirque contemporain prévus au printemps dans le cadre de la saison culturelle sont reprogrammés en octobre : Dans ton cœur, de la compagnie Akoreakro, du 8 au 11 et Mektoub, par La Nour, le 23.

Côté expositions, la salle Jean-Claude-Izzo reportera de 3 mois les 3 expositions prévues dans le cadre du réseau culturel 7 Sois 7 luas : Les autres mondes de l’artiste frontignanais Reka du 3 au 17 juillet ; Momentos, aquarelles de l’espagnol Pedro Orozco du 7 au 29 août et Imprevedibili emozioni du peintre italien Mario Madiai du 4 au 26 septembre.