Suite à la première visio-conférence des présidents de groupe de la Ville de Montpellier, depuis le début de la crise sanitaire du Covid-19, la présidente de groupe a présenté plusieurs mesures pour la Ville.

VOIR AUSSI : Coronavirus : 962 hospitalisations en cours et 222 décès à l’hôpital, en Occitanie

Pour la Présidente du groupe d’opposition municipale « La Gauche pour Montpellier », des mesures supplémentaires peuvent être prises dès à présent pour « protéger toutes les personnes œuvrant au sein des associations caritatives de la ville et assurant au quotidien des missions de première nécessité auprès des publics les plus fragiles » et « lutter contre l’accroissement des inégalités sociales ».

Trois propositions pour accompagner la population, face à la crise sanitaire

Julie Frêche propose tout d’abord, « des masques et du gel pour les associations caritatives », afin d’assurer « les conditions optimales de sécurité à toutes les associations caritatives et d’utilité publique de la ville ».

À la suite de l’initiative départementale, la conseillère municipale propose aussi que la Ville de Montpellier prête « un ordinateur portable pour les élèves qui n’en ont pas », « afin d’assurer la continuité pédagogique de l’enseignement ».

Enfin, la présidente du groupe propose à l’image de ce qu’a pu proposer la maire de Paris, Anne Hidalgo, une aide exceptionnelle qui « pourrait être versée aux familles qui en ont le plus besoin pour garantir une alimentation de qualité ».