L’équipe des « Rendez-vous des Automn’Halles » vous invite à débuter votre soirée de Saint-Valentin par des lectures de textes anciens au parfum d’amour ponctuées par des pauses musicales.

La fête du 14 comme prétexte, ces lectures soulèvent surtout la question des différentes célébrations de l’amour à travers le monde.

Les textes proviennent de différentes régions et périodes, la majorité étant datée entre le XVe et le XIXe siècle. Six récitantes nous feront ainsi remonter à travers les époques et les cultures, un axe commun comme seul guide.

On pourra donc retrouver dans cet assemblage d’extraits, de la poésie classique turque, un texte de l’auteur indien Tagore, L’Hymne à Aton qu’on suppose être d’Akhenaton et plus précisément :

  • Le premier amour – Tourgueniev (Russie) : Une nouvelle où l’auteur aborde le sujet de l’amour avec un pessimisme romantique. Le désignant comme une maladie, un mal impérissable, il pointe les différentes façons dont celui-ci touche ses semblables.
    .
  • Les notes de chevets – Sei Shōnagon (Japon) : Les notes inscrivent les impressions sur le vif de l’auteur, qui aborde tour à tour les choses qu’elle aime ou déteste au sein de la cour impériale.
    .
  • Les Dires des Nuages Qui Pleurent – Nev î-zâde Atâyî (Istanbul) : Dans ce conte, le poète présente l’amour homoérotique comme une voie d’accès à l’amour divin et comment, si les étapes sont respectées, il peut être une transcendance.
    .
  • L’Ode à Aphrodite – Sappho (Grèce) : Ce texte est une prière que Sappho fait à la déesse de l’Amour, pour que la fille qu’elle désire réponde au sien. C’est à ce jour l’unique texte de l’autrice retrouvé complet.

Les lectures seront entrecoupées par des intermèdes musicaux à la guitare.

Informations pratiques : Vendredi 14 Février à 19h – Bistrot du marché – 1, rue Alsace-Lorraine, Sète