Fabien Roussel en visite à Montpellier, à l'initiative du groupe communiste de la Mairie (© AM)

[VIDEO] Ce mercredi 5 mai, le groupe communiste de la Mairie de Montpellier organisait une conférence de presse en présence de Fabien Roussel, député du Nord et secrétaire national du PCF.

Encadré d’Hervé Martin, adjoint au maire et Président du groupe « Communiste et Républicain » au conseil municipal et de Clara Gimenez, vice-présidente de la Métropole, le secrétaire national du PCF est venu dans l’Hérault avec un message simple : exiger l’abrogation de la loi de transformation de la fonction publique de 2019.

À la suite de la pétition lancée par le Parti Communiste Français, Fabien Roussel a décidé de prendre son bâton de pèlerin; ce matin à Béziers, cet après-midi à Montpellier, pour, ici alerter, là-bas informer, sur les dérives de la politique macroniste à l’heure du Covid-19.

Une dérive (presque) tout entière incarnée dans la loi de transformation de la fonction publique de 2019.

En pratique, son article 47 impose aux collectivités une harmonisation du temps travail, au travers de la suppression des régimes dérogatoires, entraînant une perte pouvant aller jusqu’à une semaine dans certaines collectivités. Une situation intenable pour le secrétaire national du PCF, « c’est une loi injuste, qui vient pénaliser les premiers de corvée, alors même qu’ils n’ont jamais été aussi utiles qu’au moment de la pandémie ».

Une position confirmée, par Hervé Martin, « sur ce sujet, comme sur beaucoup d’autres, l’État se défausse sur les collectivités et leur fait payer le prix de sa politique ». Un sujet épineux qui aurait déjà été évoqué avec le premier édile de la Ville. Comme le précise Fabien Roussel, « une collectivité ne peut pas refuser d’appliquer cette loi, le préfet pourra même en imposer l’application […] il faudra peut-être demain manifester devant les Préfectures pour défendre les fonctionnaires ».

Une loi qui devrait entrer en application le 30 juin prochain, mais avec une mise en place différée pour les Départements et Régions à l’année prochaine. Peut-être pour ne pas brusquer les fonctionnaires qui seraient tentés par La République En Marche.

Explications avec Fabien Roussel, député du Nord et secrétaire national du PCF

Cette visite montpelliéraine était aussi pour l’élu, l’occasion de faire un point sur l’action municipale à laquelle participent les communistes sur la Métropole de Montpellier. « À Montpellier, il y a de bonnes choses qui sont faites, notamment pour les jeunes, avec prochainement la gratuité des transports pour les moins de 18 ans […] cela montre aussi qu’ensemble la Gauche peut améliorer concrètement la vie des gens ».

Partager l'article :